Ouvrir le menu principal

Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan

Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan
Création 1898

La Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan (CIY) est une entreprise française fondée le 10 août 1901[1] comme concessionnaire exploitant des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan[2].

La compagnie fut créée par un consortium constitué en 1898 par le Comptoir national d’escompte de Paris, la Société générale, le Crédit lyonnais, le Crédit industriel et commercial, la Banque de Paris et des Pays-Bas, la Banque de l’Indochine, la Régie générale des chemins de fer et la Société de construction des Batignolles[3].

La compagnie fut constituée avec un capital de douze millions de francs. Son premier conseil d'administration était composé du baron Jean Hély d'Oissel (président), d'Alexis Rostand (vice-président), de Stanislas Simon (administrateur délégué), d'Édouard Goüin, d'Henri Wiener[4].

La construction de la ligne était réalisée par la Société de construction des Chemins de fer Indochinois.

Les lignesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Rang-Ri Park-Barjot, La Société de construction des Batignolles: Des origines à la Première Guerre mondiale (1846-1914), Presses Paris Sorbonne, 2005
  2. Pascal Berkonicz-Gaudo, La Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan: de la création à 1940, 1994
  3. Amaury Lorin, « La civilisation suit la locomotive » : le credo ferroviaire de Paul Doumer, gouverneur général de l’Indochine (1897-1902) », Revue d’histoire des chemins de fer, 35 | 2006, mis en ligne le 05 avril 2011, consulté le 16 février 2013.
  4. Rang Ri Park-Barjot, Le Patronat français des travaux publics et les réseaux ferroviaires dans l’empire français : l’exemple du Chemin de fer du Yunnan (1898-1913)

Lien externeModifier