Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CFR.

Compagnie ferroviaire régionale
logo de Compagnie ferroviaire régionale

Création 2010
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Cercy-la-Tour
Drapeau de France France
Direction Eric Debrauwere
Activité transport ferroviaire de fret
Société mère Eurorail
Effectif 16[réf. nécessaire]
Site web www.cfr-bfc.com

Chiffre d'affaires 3,38 M€ (2012)

La Compagnie ferroviaire régionale (CFR) est un opérateur ferroviaire privé créé le 9 février 2010[1]. CFR est un des premiers opérateur ferroviaire de proximité français ; la société est implantée à Cercy-la-Tour. Elle achemine principalement des trains au départ des carrières du Morvan sur la ligne de Corbigny à Cercy-la-Tour.

La Compagnie ferroviaire régionale (CFR) est également le premier Prestataire Gestionnaire de l'Infrastructure (PGI), depuis le 1er aout 2010, pour la maintenance de la ligne de Corbigny à Cercy la Tour.

La sociétéModifier

La Compagnie Ferroviaire Régionale a le statut d'opérateur ferroviaire de proximité (OFP)[2]. Ses actionnaires majoritaires sont Eurorail, Lafarge et Eiffage[3], auquel s'ajoute le transporteur Cassier[4]. Elle obtient le Certificat de sécurité le 21 juillet 2010[5]. Un accord de partenariat a été signé avec Réseau ferré de France (RFF) le 20 janvier 2010[6]. Elle est membre de l'association Objectif OFP[7].

LigneModifier

L'entreprise doit exploiter en service fret et réaliser l'entretien d’environ quarante kilomètres de Corbigny à Cercy[8]. Cette ligne est reliée à la carrière de Montauté, en gare d'Epiry-Montreuillon, et à la carrière de La Vauvelle par un embranchement particulier[9].

Matériel roulantModifier

CFR utilise en location deux locomotives G1000 (numéros 1595, 1596)[2].

Elles sont louées auprès de Alpha Trains.

TraficsModifier

 
Une G 1000 CFR en gare de Luzy, après une desserte de l'ITE de la carrière de Moulin Neuf (Fléty).

Les trafics de granulats sont dirigés soit vers la région parisienne (Bonneuil, Meaux) soit vers la Champagne (Sommesous).

D'autres trafics sont réalisés en partenariat avec d'autres EF (ECR, Europorte, etc.)

Notes et référencesModifier

  1. Site publication.cg58.fr Rapport n°36 : Investissement matériels - Compagnie ferroviaire régionale (consulté le 16 novembre 201").
  2. a et b « Fret : une journée avec la Compagnie ferroviaire régionale », Rail passion, no 178,‎ , p. 62-67 (ISSN 1261-3665)
  3. Site wk-transport-logistique.fr : OFP : La compagnie ferroviaire régionale de Bourgogne Franche-Comté monte en puissance (consulté le 16 novembre 2013).
  4. Site usinenouvelle.com, Olivier Cognasse, « Le fret devient une affaire privé », publié dans l'Usine nouvelle, n°3267, 12 janvier 2012 (consulté le 16 novembre 2013).
  5. Site securite-ferroviaire.fr Certificat de sécurité à la Compagnie ferroviaire régionale (consulté le 16 novembre 2013).
  6. Site rff.fr Création d'un opérateur ferroviaire de proximité dans le Morvan (consulté le 16 novembre 2013).
  7. Site objectif-ofp.org l'association (consulté le 16 novembre 2013).
  8. Site laviedurail.com CFR premier opérateur ferroviaire de proximité dans le Morvan, 1er juillet 2009 (consulté le 16 novembre 2013).
  9. Site lejdc.fr, Laura Morel, 350.000 tonnes de ballast extraits dans la Nièvre pour la LGV Paris - Lyon, dans Le Journal du Centre, 6 février 2013 (consulté le 16 novembre 2013).

Voir aussiModifier