Compagnie des bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes

Compagnie des bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes
logo de Compagnie des bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes

Création 1977
Dates clés 2010 : Fusion des compagnies Gwel et Tourisme Participation
Fondateurs Alain, Thierry et Laurent Prud’Homme
Forme juridique Société anonyme
Siège social Aix-les-Bains
Drapeau de la France France
Direction Philippe Gausset[1]
Activité Tourisme
Produits Croisières
Société mère Tourisme Particiation
Effectif 18 en 2018
SIREN 309 083 319
Site web Compagniedesbateauxdulac.fr

Chiffre d'affaires 1 989 964 € à fin septembre 2018
Résultat net 90 278 € à fin septembre 2018[2]

La Compagnie des bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône est une compagnie de navigation fondée sous le nom de Gwel[3] à Aix-les-Bains en 1977 comme société de location de bateaux. En 1981, elle devient une compagnie de croisière en acquérant le navire L’Étoile du Lac. Elle devient la Compagnie des Bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône à la suite de sa fusion avec la compagnie Tourisme Participation en 2010. Elle exploite actuellement six bateaux et une boutique sur le Lac du Bourget. En 2017, elle change de nom et devient la Compagnie des Bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes.

HistoireModifier

En 1977, la famille Prud’Homme s’installe en Savoie et fonde une école de voile sous le nom de Gwel[3] à Aix-les-Bains. Celle-ci est installé sur le Hautecombe, un ancien ferry amarré au Grand Port. En 1981, Alain Prud’Homme achète le bateau L’Étoile du Lac de Paul Vullien et se lance sur le marché de la croisière sur le Lac du Bourget avec ses deux fils, Laurent et Thierry. En 1984, la famille achète un deuxième bateau, l’Arc-en-Ciel, à André Fougère.

En 1986, le premier navire construit spécialement pour la compagnie, l’Aix’Space, est mis en service. Il peut accueillir 75 personnes et sert de restaurant.

En 1989, le bateau Hélios est racheté à la suite de la faillite de NaviSavoie.

Dans les années 1990, la compagnie se développe en absorbant deux sociétés : la Compagnie de Navigation du Lac du Bourget avec le bateau La Mouette en 1990, et Portout Croisières, propriétaire du bateau Le Savière, en 1996.

En 1992, le bateau Hydra’Aix est mis en service. Il s’agit alors du plus grand bateau en activité sur le lac. L’année suivante, Alain Prud’homme décède; son fils Laurent devient le directeur de la compagnie. La compagnie continue sa politique d’expansion en absorbant en 1995 la Société de Navigation de Chanaz avec les navires Le Cygne (rebaptisé Le Bugey par Gwel) et Papillon Vert (qui devient le Village de Chanaz). Une agence est ouverte à Chanaz, puis la Compagnie des Bateaux Rhônalpins est racheté en 1996.

En , la compagnie met en service le bateau Alain Prud’homme. En 2010, Gwel est fusionné avec Tourisme Participation et devient la Compagnie des Bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône. Philippe Gausset devient le P-DG[1]. En 2012, la compagnie inaugure un nouveau pavillon d’accueil à Aix-les-Bains, mais celui de Chanaz, ouvert en 1995, est fermé[4]. L’année suivante, les deux plus petites unités de la flotte, le Village de Chanaz et Le Bugey, sont vendues.

En 2017, le nom de la compagnie évolue pour devenir la Compagnie des Bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes.

Liste des directeursModifier

Nom Prénom Prise de fonctions Fin de fonctions Notes
Prud’homme Alain 1977 1993 Fondateur - mort en 1993
Prud’homme Laurent 1983 2010 Fils d’Alain Prud’homme - mort en 2013[5]
Gausset Philippe 2010 P-DG actuel

LogosModifier

ParcoursModifier

 
La flotte de la compagnie en octobre 2015. De gauche à droite: les bateaux Alain Prud’homme, Hydra’Aix, Le Savière, Aix’Space, Hélios et L’Étoile

Actuellement, la compagnie exploite six bateaux qui effectuent des nombreuses croisières sur le lac du Bourget et le canal de Savières au départ d’Aix-les-Bains, ainsi que des traversées vers l’Abbaye d’Hautecombe, Le Bourget-du-Lac, Chanaz et Lavours.

IncidentsModifier

Le , alors qu’il navigue vers Aix-les-Bains au retour d’une croisière vers Belley, l’Aix’Space est victime d’un début d’incendie à cause d’un faisceau électrique défaillant. Il est rapidement maitrisé par le commandant et un passager, mais entraine la détention du bateau par les autorités du port de Massignieu-de-Rives. Les 43 personnes présentes à bord sont ramenés à Aix-les-Bains par un autre bateau de la compagnie[6]. Le bateau est ramené à Aix-les-Bains le lendemain et réparé.

FlotteModifier

Navires en serviceModifier

Nom Année et lieu de construction Immatriculation Année d’acquisition
Propriétaire précédent
Capacité Restaurant Statut Image
Aix’Space 1986 à Saint-Gilles LY 1785 F Construit pour la compagnie 75 personnes Oui En service  
Aix’Space en 2015
Alain Prud’Homme 2000 à Bordeaux LY 2108 F Construit pour la compagnie 75 personnes Oui En service  
Alain Prud’Homme en 2015
Hélios 1986 à Chambéry LY 1620 F 1990
NaviSavoie
120 personnes Non En service  
Hélios en 2015
Hydra’Aix 1992 à Ceys LY 1745 F Construit pour la compagnie 200 personnes Oui En service  
Hydra’Aix en 2015
Le Savière 1983 à Villers-le-Lac LY 1586 F 1996
Société de Navigation de Chanaz
94 personnes Non En service  
Le Savière en 2015

Navire pontonModifier

Nom Année et lieu de construction Immatriculation Année d’acquisition
Propriétaire précédent
Capacité Restaurant Statut Image
L’Almée 1887 au Havre Non renseigné 1976
Daniel Carraz
175 personnes (1970) Non Siège de la compagnie  
L’Almée en 2015

Anciens naviresModifier

Nom
(Nom actuel)
Année et lieu de construction Immatriculation Année d’acquisition
Propriétaire précédent
Capacité Restaurant Statut Image
Arc-en-Ciel 1970 à Arles LY 1501 F 1984
André Fougère
55 passagers Non Vendu  
Arc-en-Ciel en 1994
L’Étoile
(Olympe)
1961 à La Seyne-sur-Mer LY 1708 F 1981
Paul Vullien
75 personnes Non Vendu en 2020 à la Compagnie Fluviale du Midi  
L’Étoile en 2015
La Mouette
(L’Angélique)
1974 à Aix-les-Bains LY 1902 F 1990
René Boniface
66 personnes Non Vendu en 1998 à la compagnie BateauCanal  
L’Angélique en 2014
Le Bugey
(Villerest un)
1983 à Villers-le-Lac LY 1612 F 1995
Compagnie des Bateaux Rhônalpins
60 personnes Non Vendu en 2013 à la compagnie Bateau Promenade Lac de Villerest[7]  
Le Bugey en 2003
Village de Chanaz
(L’Albran)
1985 à Villers-le-Lac LY 1635 F 1995
Société de Navigation de Chanaz
75 personnes Non Vendu en 2013 à la Compagnie des Bateaux du lac Léman[8]  
L’Albran

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Compagnie des bateaux du lac du Bourget et du Haut Rhône », sur Societe.com, (consulté le )
  2. https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/309083319-compagnie-des-bateaux-du-lac-du-bourget-et-du-haut-rhone-730177B000050000.html
  3. a et b Gwel signifie voile en breton.
  4. Cyndie Bouvier, « La Compagnie des bateaux du lac du Bourget table sur une croissance de 10 % cet été », sur Le Dauphiné libéré, (consulté le )
  5. « Des adieux émouvants à Laurent Prud’homme », Le Dauphiné libéré,‎
  6. T. D., « Début d’incendie sur un bateau de croisière : 43 passagers évacués », Le Dauphiné libéré,‎ , p. 4 (ISSN 2274-5793, lire en ligne).
  7. « Bateau Promenade Lac de Villerest », sur Lacdevillerest.fr (consulté le )
  8. « Le bateau de balade : L’Albran », sur Lacodeba.com (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Geneviève Frieh-Giraud, La Navigation sur le Lac du Bourget : Des origines à nos jours, Aix-les-Bains, GWEL, , 118 p. (ISBN 2-9519241-0-0), p. 107-112  
  • Johannès Pallière, Le Lac du Bourget : Lac majeur de France, Montmélian, La fontaine de Siloé, , 463 p. (ISBN 2-84206-234-5, lire en ligne), p. 350-351