Ouvrir le menu principal

Compagnie Iron Ore du Canada
Création (1949) Wilmington (Delaware), États-Unis
Forme juridique Société par actions
Siège social Montréal, Drapeau : Québec Québec
Drapeau du Canada Canada
Direction Clayton Walker, Président & CEO
Activité minière
Produits minerai de fer,
Effectif 1,900 (2005)
Site web http://www.ironore.ca/fr/accueil/

Chiffre d'affaires en augmentation$1.8 Billion CAN (2008)

La Compagnie Iron du Canada (IOC) est une entreprise Canadienne œuvrant dans l'extraction du minerai de fer.

Sommaire

HistoireModifier

La compagnie fut fondée en 1949, elle était issue d'un partenariat entre le Canada et les États-Unis[1]. C'est maintenant un consortium constitué de Mitsubishi Corporation, Rio Tinto et Labrador Iron Ore Royalty Company[2].

Ayant son siège social à Montréal, CIO exploite depuis ses débuts une mine de fer à Labrador City, à laquelle se sont ajoutés au fil des ans des activités de concentration et de bouletage du minerai. Elle est également propriétaire du chemin de fer QNS&L qu'elle utilise pour le transport du minerai jusqu'au port de Sept-Îles où l'entreprise possède des installations.

De 1977 à 1983, le président de la compagnie était Brian Mulroney, qui plus tard, de 1984 à 1993, est devenu Premier ministre du Canada.

Le fonds d'archives de Compagnie minière IOC est conservé au centre d'archives de centre d'archives de la Côte-Nord (Sept-Îles) de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[3].

NotesModifier

  1. Compagnies Hollinger, M.A. Hanna, Labrador Mining, National Republic, Armco, Youngston and Wheeling-Pittsburg
  2. Liste des actionnaires sur le site officiel
  3. Fonds Compagnie minière IOC (P21) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

RéférencesModifier

  • (en) Richard Geren, Cain's legacy : the building of Iron Ore Company of Canada, Sept-Îles, Quebec, Iron Ore Company of Canada, (Worldcat link)

Liens externesModifier