Compañeros (film, 2018)

film d'Álvaro Brechner, sorti en 2018

Compañeros
Description de cette image, également commentée ci-après
Alberto Barbera, Alfonso Tort, Antonio de la Torre et Alvaro Brechner lors de présentation de Compañeros à la Mostra.

Titre original La noche de 12 años
Réalisation Álvaro Brechner
Scénario Alvaro Brechner
Musique Federico Jusid
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Film policier
Film biographique
Film politique
Durée 122 minutes
Sortie 2018


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Compañeros (La noche de 12 años) est un film franco-hispano-argento-uruguayen écrit et réalisé par Álvaro Brechner et sorti en 2018. Il relate l'enfermement pendant les 12 ans de la dictature militaire uruguayenne (1973-1985) de trois opposants politiques : José Mujica (Antonio de la Torre), Mauricio Rosencof (Chino Darín) et Eleuterio Fernández Huidobro (Alfonso Tort). L'ouvrage autobiographique de ces deux derniers, Memorias del calabozo, a servi de base au scénario.

Coproduction de l'Uruguay, de l'Argentine, de l'Espagne et de la France, Compañeros est sélectionné à la Mostra de Venise 2018, au Festival de Saint-Sébastien 2018 ; il reçoit le prix spécial du jury, le prix du public et le prix du Jury œcuménique au Festival de Fribourg 2019 et la Pyramide d'or du meilleur film au Festival du Caire 2018.

SynopsisModifier

En 1973, à la suite d'un coup d'État, s'installe en Uruguay une dictature militaire qui s'empresse d'emprisonner les opposants politiques. Parmi eux, trois dirigeants des Tupamaros, José Mujica dit Pepe, Eleuterio Fernández Huidobro dit Ñato et Mauricio Rosencof que le pouvoir en place considère comme des otages qui seront exécutés à la moindre action de leurs quelques compagnons d'arme restés en liberté. Incarcérés sans procès pendant douze ans, les trois hommes sont torturés, privés de tout contact, ballottés de geôles sordides en culs de basse fosse, affamés et maintenu dans un état de crasse indescriptible. Malgré cela, les trois hommes résistent en repensant aux moments heureux de leur vie, en communiquant en frappant sur les murs ou en mettant en évidence l'absurdité du régime pénitentiaire. Ils font échouer ainsi le plan des militaires de les rendre fous faute de pouvoir les tuer.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

PublicModifier

Au 3 avril 2019, Compañeros a attiré 206 726 spectateurs dont 26 157 en France après 1 semaine d'exploitation[1].

CritiqueModifier

Compañeros reçoit dans l'ensemble des critiques positives dans les médias français[2].

Récompenses et distinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

RéférencesModifier

  1. « Compañeros », sur JP's Box-Office (consulté le ).
  2. « Critiques presse », sur Allociné.fr (consulté le ) : « le site lui attribue la note moyenne de 3,7 / 5 ».
  3. (es) « Festival international du film du Caire 2018 : le palmarès », sur femmesdetunisie.com, (consulté le ).
  4. (es) « Todos los premiados de los Goya 2019, en imágenes », sur El País, (consulté le ).
  5. « Le palmarès du FIFF honore cinq réalisatrices et un film mexicain », sur Radio télévision suisse, (consulté le ).
  6. « Premios Sur 2019: Todos los ganadores », sur escribiendocine.com, (consulté le )

Liens externesModifier