Compañía Peruana de Teléfonos

La Compañía Peruana de Telefonos SA ou CPTSA était une entreprise publique,et plus tard privée, péruvienne de téléphonie qui exploitait les villes de Lima et Callao.

HistoireModifier

Créée le 25 juin 1920, la Peruvian Telephone Company Ltda fut créée, fusionnant plus tard avec la Peruvian Telephone Company. À ce moment-là, le service téléphonique comptait quatre mille téléphones dans tout le pays, tous manuels. Puis en 1930, l'International Telephone and Telegraph Corporation (ITT) a acquis 60% des actions. Pour le mois de décembre, le premier échange automatique dans le Jiron Washington à Lima a commencé à fonctionner, avec capacité pour 2000 lignes.

Pendant le gouvernement militaire du général Juan Velasco Alvarado dans les années 1970, on dit qu'il a facturé beaucoup pour acheter un téléphone et le numéro de téléphone sur les reçus que les utilisateurs recevaient chaque mois.

En mai de l'année 1974, le réseau dorsal hyperfréquence a commencé à fonctionner. En 1985, au cours du mois de juillet, le réseau de liaisons par fibre optique a été mis en place. Le 4 juin 1993, le président du CPT a informé qu'il était en cours de privatisation et devenait une société anonyme et que les actions appartenant à l'État seraient vendues au secteur privé. La même année, il a lancé sa propre société de télévision par câble appelée Magic Cable. En 1994, sa société de téléphonie mobile CPT Celular a également été créée et, sous le gouvernement de Alberto Fujimori, les actions de la société de téléphonie péruvienne ont été vendues à la société espagnole Telefónica S.A. avec la société d'État Entel Perú.

Depuis que la société Telefónica SA a commencé ses activités à la fin de 1994, la pénurie de téléphones à Lima a été résolue. [1],[2]

FilialesModifier

SlogansModifier

  • 1985-1991 : Une entreprise privée maintenant gérée par ses propriétaires.
  • 1991-1993 : Signal du futur.
  • 1993-1995 : Société privée de télécommunications

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier