Ouvrir le menu principal

Communauté de communes du Pays de Meslay-Grez

intercommunalité française

Communauté de communes du Pays de Meslay-Grez
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Forme Communauté de communes
Siège Meslay-du-Maine
Communes 22
Président Bernard Boizard (DVD)
Date de création 26 décembre 2000
Code SIREN 245300223
Démographie
Population 14 033 hab. (2016)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Superficie 421,76 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes du Pays de Meslay-Grez
Situation de la communauté de communes dans la Mayenne.
Liens
Site web www.paysmeslaygrez.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes du Pays de Meslay-Grez est une communauté de communes française, située dans le département de la Mayenne et dans la région Pays de la Loire.

HistoireModifier

  •  : création du groupement.
  •  : extension des compétences.
  •  : transformation du district en communauté de communes de Meslay-du-Maine.
  •  : nouveau statut et extension des compétences.
  •  : adhésion de Bannes.
  •  : extension du territoire (fusion avec la communauté de communes du Pays de Grez-en-Bouère) et modification des statuts.
  •  : définition de l'intérêt communautaire.
  •  : fusion de Ballée et d'Épineux-le-Seguin pour former la commune de Val-du-Maine ; la communauté de communes compte désormais 22 communes.

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

Située au sud-est du département de la Mayenne, la communauté de communes du Pays de Meslay-Grez regroupe 22 communes et présente une superficie de 421,8 km2[1].

 
Carte de la communauté de communes du Pays de Meslay-Grez au .

CompositionModifier

 
Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes du Pays de Meslay-Grez. Composition en communes au [2].

La communauté de communes regroupe vingt-deux communes du canton de Meslay-du-Maine :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Meslay-du-Maine
(siège)
53152 Meslinois 24,18 2 908 (2016) 120
Arquenay 53009 Arquenaysiens 25,25 640 (2016) 25
Bannes 53019 Bannéens 8,32 123 (2016) 15
La Bazouge-de-Chemeré 53022 Bazougéens 24,84 514 (2016) 21
Bazougers 53025 Bazougerois 31,72 1 119 (2016) 35
Beaumont-Pied-de-Bœuf 53027 Belmontais 13,31 184 (2016) 14
Le Bignon-du-Maine 53030 Bignonnais 14,29 335 (2016) 23
Bouère 53036 Bouerillons 42,54 1 102 (2016) 26
Le Buret 53046 Buretins 12,92 309 (2016) 24
Chémeré-le-Roi 53067 Chémeréens 15,18 406 (2016) 27
Cossé-en-Champagne 53076 Cosséens 20,88 315 (2016) 15
La Cropte 53087 Croptois 14,15 216 (2016) 15
Grez-en-Bouère 53110 Grézillons 27,29 1 017 (2016) 37
Maisoncelles-du-Maine 53143 Maisoncellois 15,83 523 (2016) 33
Préaux 53184 Préauxois 9,58 167 (2016) 17
Ruillé-Froid-Fonds 53193 Ruilléens 23,56 564 (2016) 24
Saint-Brice 53203 Bricéens 13,23 529 (2016) 40
Saint-Charles-la-Forêt 53206 Carloforestins 10,61 209 (2016) 20
Saint-Denis-du-Maine 53212 Dionysiens 14,55 428 (2016) 29
Saint-Loup-du-Dorat 53233 Lupidoratois 8,29 376 (2016) 45
Villiers-Charlemagne 53273 Caropolitains 27,57 1 135 (2016) 41
Val-du-Maine 53017 Valmainois 23,67 914 (2016) 39

AdministrationModifier

Liste des présidents
Période Identité Étiquette Qualité
2004[3] avril 2014 Norbert Bouvet UMP Maire de Villiers-Charlemagne, vice-président du conseil général
avril 2014[3] En cours Bernard Boizard DVD Agriculteur, maire de Saint-Denis-du-Maine

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 3 septembre 2019)
  2. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  3. a et b « Communauté de communes : Bernard Boizard élu président », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 novembre 2014)

Liens externesModifier