Ouvrir le menu principal

Communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach

intercommunalité française

Communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach
Blason de Communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Forme Communauté de communes
Siège Masevaux-Niederbruck
Communes 16
Président Laurent Lerch (UDI)
Date de création 17 décembre 2001
Code SIREN 246800676
Démographie
Population 16 276 hab. (2013)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Superficie 160,62 km2
Liens
Site web http://www.cc-vallee-doller.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La Communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach est une communauté de communes française, située dans le département du Haut-Rhin et la région Grand Est.

HistoireModifier

Elle a été créée le 17 décembre 2001.

CompositionModifier

La communauté de communes regroupe 16 communes :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Masevaux-Niederbruck
(siège)
68201 26,99 3 800 (2016) 141
Burnhaupt-le-Bas 68059 Burnhauptois 11,77 1 853 (2016) 157
Burnhaupt-le-Haut 68060 12,49 1 828 (2016) 146
Dolleren 68073 Dollerois 8,37 470 (2016) 56
Guewenheim 68115 Guewenheimois 8,55 1 307 (2016) 153
Kirchberg 68167 Kirchbergeois 6,74 782 (2016) 116
Lauw 68179 Lauwois 4,61 917 (2016) 199
Le Haut Soultzbach 68219 11,6 930 (2016) 80
Oberbruck 68239 Oberbruckois 4,3 394 (2016) 92
Rimbach-près-Masevaux 68275 Rimbachois 16,66 468 (2016) 28
Sentheim 68304 Sentheimois 6,18 1 588 (2016) 257
Sewen 68307 Sewenois 21,5 503 (2016) 23
Sickert 68308 Sickertois 5,12 325 (2016) 63
Soppe-le-Bas 68313 Bas-Soppois 5,68 757 (2016) 133
Wegscheid 68361 Wegscheidois 10,06 325 (2016) 32

CompétencesModifier

EnvironnementModifier

ÉnergieModifier

Dans le cadre du SRADDET du Grand Est, ATMO Grand Est tient à jour les statistiques énergétiques de tous les EPCI régionaux. Aussi pouvons-nous représenter l’énergie finale consommée sur le territoire[Note 1] annuellement par secteur, ou par source, pour l’année 2017. Cette énergie finale annuelle correspond à 30,3 MWh par habitant[Note 2].

Énergie finale par secteur en 2017[1]
- GWh par an[Note 3]
Industrie 74
Résidentiel 171
Tertiaire 28
Transport routier 218
Énergie finale par source en 2017[1]
- GWh par an
Électricité 105
Gaz naturel et produits pétroliers 320
Bois-énergie 46
Autres EnR (PAC, solaire thermique…) 27

La production d’énergie renouvelable (EnR) du territoire apparaît dans le tableau suivant, toujours pour l’année 2017 :

Énergie renouvelable en 2017[2]
- GWh par an
Bois-énergie 223
Hydraulique 1
Pompe à chaleur (PAC)[Note 4] 11
Photovoltaïque 1
Solaire thermique 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'énergie grise n'est pas prise en compte.
  2. Cette énergie finale annuelle par habitant correspond à puissance moyenne de 3,5 kW par habitant. Remarquons que l'énergie finale annuelle par habitant dans le Grand Est s'élève à 33,2 MWh par habitant, ce qui correspond à une puissance moyenne de 3,8 kW par habitant.
  3. Remarquons que 1000 GWh/a = 1 TWh/a.
  4. Les valeurs correspondant aux lignes « PACs aérothermiques » et « Géothermie (chaleur) » sont additionnées. Les pompes à chaleur consomment de l'énergie électrique.

RéférencesModifier

  1. a et b [PDF] Doller-Soultzbach Plan Climat Air Énergie sur observatoire.atmo-grandest.eu; voir page 17.
  2. Ibid. p. 23

Voir aussiModifier