Ouvrir le menu principal

Communauté de communes Vézère-Monédières-Millesources

intercommunalité française de la Corrèze

Communauté de communes de Vézère-Monédières-Millesources
Blason de Communauté de communes de Vézère-Monédières-Millesources
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Forme Communauté de communes
Siège Treignac
Communes 19
Président Philippe Jenty
Date de création
Code SIREN 200066645
Démographie
Population 5 042 hab. (2016)
Densité 9,9 hab./km2
Géographie
Superficie 508,38 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de Vézère-Monédières-Millesources
Liens
Site web http://ccv2m.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La Communauté de communes de Vézère-Monédières-Millesources est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) français, située dans le département de la Corrèze et la région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est née de l'éclatement de Communauté de communes de Vézère Monédières et de Bugeat - Sornac - Millevaches au Cœur.

HistoriqueModifier

Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de 2015 préonise une fusion aux deux structures intercommunales car le seuil de population de 5 000 habitants n'est tout juste pas atteint[1]. La CC de Vézère Monédières serait dans une hypothèse fusionné avec Tulle Agglo.

Les communes qui la composent ne souhaitaient pas être absorbées par les grands centres de Tulle et d'Ussel, se situant à plus de cinquante kilomètres et pour lesquels elles ont peu d’attirance. Une partie alors dépose un amendement pour constituer une comcom rurale : Le Lonzac décide alors de rejoindre l’agglo. De l’autre côté, Haute-Corrèze Communauté est créé avec cinq autres communautés de communes (Gorges de la haute Dordogne, Pays d'Eygurande, Sources de la Creuse, Ussel – Meymac – Haute-Corrèze, et Val et plateaux bortois) : 8 communes sont extraites (Bonnefond, Gourdon-Murat, Grandsaigne, Lestards, Pradines, Tarnac, ToyViam et Viam) pour rejoindre l'unité. Avec 5063 habitants, la communauté de communes respecte le seuil.

Territoire communautaireModifier

CompositionModifier

Elle est composée des communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Treignac
(siège)
19269 Treignacois 36,73 1 356 (2016) 37
Affieux 19001 Affieucois 30,19 364 (2016) 12
Bonnefond 19027 45,06 112 (2016) 2,5
Chamberet 19036 Chambertois 69,85 1 367 (2016) 20
Gourdon-Murat 19087 Gourdonnais 15,81 109 (2016) 6,9
Grandsaigne 19088 Grandsaignois 19,92 50 (2016) 2,5
Lacelle 19095 Lacellois 20,58 134 (2016) 6,5
L'Église-aux-Bois 19074 16,2 56 (2016) 3,5
Lestards 19112 Lestarois 18,52 105 (2016) 5,7
Madranges 19122 Madrangeois 12,88 193 (2016) 15
Peyrissac 19165 Peyrissacois 5,89 131 (2016) 22
Pradines 19168 Pradinois 19,59 97 (2016) 5
Rilhac-Treignac 19172 9,42 110 (2016) 12
Saint-Hilaire-les-Courbes 19209 Saint-Hilairois 36,36 153 (2016) 4,2
Soudaine-Lavinadière 19262 Vinadièrois 21,86 176 (2016) 8,1
Tarnac 19265 Tarnacois 67,46 327 (2016) 4,8
Toy-Viam 19268 9,93 37 (2016) 3,7
Veix 19281 Veiens 22,14 65 (2016) 2,9
Viam 19284 Viamois 29,99 100 (2016) 3,3

DémographieModifier

Évolution démographique
2014 2015 2016
5 0635 0255 042
À partir de 2006 : population municipale légale.

AdministrationModifier

SiègeModifier

La communauté de communes a son siège à Treignac, 15 avenue du Général de Gaulle.

Conseil communautaireModifier

En 2017, 35 conseillers communautaires siègent dans le conseil selon une répartition défini par un accord local[2].

Nombre de délégués Communes
8 Treignac, Chamberet
2 Affieux, Tarnac
1 Les autres communes

PrésidenceModifier

La communauté de communes est actuellement présidée par

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[3] En cours Philippe Jenty   maire de Saint-Hilaire-les-Courbes
Les données manquantes sont à compléter.

CompétencesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier