Ouvrir le menu principal

Vichy Communauté

intercommunalité française de l'Allier
(Redirigé depuis Communauté d'agglomération Vichy Communauté)

Vichy Communauté
Blason de Vichy Communauté
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Forme Communauté d'agglomération
Siège Vichy
Communes 39[Note 1]
Président Frédéric Aguilera (LR)
Date de création
Code SIREN 200071363
Démographie
Population 83 364 hab. (2015[Note 1])
Densité 112 hab./km2
Géographie
Superficie 741,33 km2
Liens
Site web vichy-communaute.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération Vichy Communauté est une structure intercommunale française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de l'Allier, dévoilé en octobre 2015, proposait la fusion de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier et de la communauté de communes de la Montagne bourbonnaise. Il est confirmé en mars 2016[1].

La fusion de ces deux structures intercommunales est prononcée par l'arrêté préfectoral no 3188/2016 du 5 décembre 2016. Toutes les communes, sauf Creuzier-le-Vieux, Ferrières-sur-Sichon, Laprugne, Molles et Saint-Clément, ont donné un avis favorable à cette fusion, tout comme Vichy Val d'Allier (la communauté de communes de la Montagne bourbonnaise ne s'étant pas exprimée, cette absence de délibération vaut avis favorable). La structure intercommunale prend le nom de « Vichy Communauté »[2].

Par délibération du conseil communautaire du 30 mars 2017, la commune de Saint-Pont, faisant partie de la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne, a souhaité rejoindre la communauté d'agglomération Vichy Communauté « dans un objectif de cohérence avec le nouveau découpage cantonal[Off 1] » (Saint-Pont faisant partie du canton de Bellerive-sur-Allier). Un arrêté préfectoral du 8 décembre 2017 autorise le changement d'intercommunalité de cette commune, moyennant une somme que ladite commune doit verser pour quitter la communauté de communes précitée, avec effet au [3].

Identité visuelleModifier

À sa création, la communauté d'agglomération s'est dotée d'un logo provisoire. Le logo définitif a été dévoilé le 16 mars 2017. Réalisé par une agence de communication clermontoise, pour un coût de 2 000 euros, celui-ci souligne le « développement », l'« amplification » et la « connexion » de cette structure intercommunale[4].

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

La communauté d'agglomération Vichy Communauté est située au sud-est du département de l'Allier. C'est l'une des trois communautés d'agglomération du département avec Montluçon Communauté et Moulins Communauté.

CompositionModifier

À sa création, la communauté d'agglomération regroupait 38 communes. Depuis l'adhésion de Saint-Pont (issue de la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne), elle compte désormais 39 communes.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vichy
(siège)
03310 Vichyssois 5,85 24 383 (2016) 4 168
Abrest 03001 Abrestois 10,46 2 923 (2016) 279
Arfeuilles 03006 Arfeuillats 59,56 660 (2016) 11
Arronnes 03008 Arronnais 26,00 377 (2016) 15
Bellerive-sur-Allier 03023 Bellerivois 18,97 8 501 (2016) 448
Billy 03029 Billois 10,22 781 (2016) 76
Bost 03033 Bostois 9,48 192 (2016) 20
Brugheas 03044 Brugheassois 26,81 1 473 (2016) 55
Busset 03045 Bussétois 36,96 940 (2016) 25
La Chabanne 03050 Chabannais 20,00 189 (2016) 9
La Chapelle 03056 Chapelains 21,10 372 (2016) 18
Charmeil 03060 Charmeillois 7,40 948 (2016) 128
Châtel-Montagne 03066 Châtelois 36,81 359 (2016) 10
Châtelus 03068 Châteludaires 6,64 112 (2016) 17
Cognat-Lyonne 03080 Cognatois 12,51 702 (2016) 56
Creuzier-le-Neuf 03093 Creuziérois 10,88 1 157 (2016) 106
Creuzier-le-Vieux 03094 Creuziérois 11,38 3 295 (2016) 290
Cusset 03095 Cussetois 31,93 12 757 (2016) 400
Espinasse-Vozelle 03110 Espinassois 17,87 1 003 (2016) 56
Ferrières-sur-Sichon 03113 Farrérauds 38,58 563 (2016) 15
La Guillermie 03125 Guillermiauds 12,33 129 (2016) 10
Hauterive 03126 Altaripiens 8,08 1 181 (2016) 146
Laprugne 03139 Prugnards 34,61 318 (2016) 9
Lavoine 03141 Lavoinais 17,53 151 (2016) 9
Magnet 03157 Magnétois 12,72 982 (2016) 77
Mariol 03163 Mariolais 9,41 795 (2016) 84
Le Mayet-de-Montagne 03165 Mayetois 29,03 1 384 (2016) 48
Molles 03174 Mollois 26,89 888 (2016) 33
Nizerolles 03201 Nizerollois 17,57 327 (2016) 19
Saint-Clément 03224 25,98 309 (2016) 12
Saint-Germain-des-Fossés 03236 Saint-Germanois 8,30 3 694 (2016) 445
Saint-Nicolas-des-Biefs 03248 Saint-Nicolavois 28,90 175 (2016) 6
Saint-Pont 03252 12,31 644 (2016) 52
Saint-Rémy-en-Rollat 03258 Saint-Rémois 20,84 1 695 (2016) 81
Saint-Yorre 03264 Saint-Yorrais 6,35 2 637 (2016) 415
Serbannes 03271 Serbannais 14,30 827 (2016) 58
Seuillet 03273 Seuillétois 9,94 507 (2016) 51
Vendat 03304 Vendatois 16,76 2 199 (2016) 131
Le Vernet 03306 Vernetais 10,07 1 932 (2016) 192

DémographieModifier

Dans les limites territoriales en vigueur au , la communauté d'agglomération comptait 82 733 habitants[5]. Avec l'adhésion de la commune de Saint-Pont à Vichy Communauté le , elle compte désormais 83 364 habitants[Note 2].

TransportsModifier

Réseau routierModifier

 
L'autoroute A719 a contribué à l'amélioration de la desserte de l'agglomération.

Le territoire communautaire est desservi par l'autoroute A719, arrivant à cinq kilomètres à l'ouest de Vichy, sur la commune d'Espinasse-Vozelle. C'est depuis un giratoire que part le contournement sud-ouest (D 906) : celui-ci, traversant cinq communes de Vichy Communauté (Espinasse-Vozelle, Serbannes, Brugheas, Hauterive et Saint-Yorre), est ouvert depuis 2016.

La desserte routière est complétée par plusieurs routes départementales :

  • la D 2209, desservant Cognat-Lyonne, Bellerive-sur-Allier, Vichy, Cusset et Creuzier-le-Neuf. Elle continue comme la route nationale 209 vers Billy (et au-delà vers Varennes-sur-Allier et Moulins) ;
  • la D 906E, ancienne D 906, desservant le sud de l'agglomération (Abrest, Saint-Yorre), et Magnet au nord-est ;
  • la D 907, reliant Creuzier-le-Neuf à Lapalisse et à l'est du département ;
  • la D 1093, desservant Bellerive-sur-Allier et Brugheas ;
  • la D 984, desservant Bellerive-sur-Allier et Serbannes ;
  • la D 6, desservant Charmeil et Saint-Rémy-en-Rollat.

La montagne bourbonnaise est accessible notamment, au départ de Cusset, par les routes départementales 995 (vers Arronnes et Ferrières-sur-Sichon), 62 (Molles, Le Mayet-de-Montagne) et 25 (Châtel-Montagne).

Réseau ferroviaireModifier

La communauté d'agglomération possède deux gares ouvertes au service des voyageurs : Vichy et Saint-Germain-des-Fossés.

Transports en commun et modes douxModifier

 
Bus électrique Bolloré Bluebus et minibus au pôle d'échanges intermodal secondaire de Cusset.

L'agglomération gère le réseau de transports en commun MobiVie, dont l'exploitation était confiée à Keolis jusqu'au mois d'août 2018. Depuis septembre 2018, le réseau est exploité par Transdev et quatre bus électriques Bluebus du constructeur breton Bolloré sont mis en service en novembre 2018. L'acquisition de ces véhicules rentre dans le cadre de l'électromobilité ; Vichy Communauté est la première agglomération française à exploiter des bus électriques sept jours sur sept[6].

En complément du service de location de vélos, lancé en 2014 par l'ancienne communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier, Vichy Communauté lancera un service de vélos en libre-service. Cinq stations sont implantées : au pôle universitaire, à la gare, place Charles-de-Gaulle et rue Wilson, ainsi qu'à Cusset. L'emprunt d'un vélo n'est possible que par l'utilisation d'une application mobile, développée par une start-up basée à Clermont-Ferrand[7].

ÉconomieModifier

AdministrationModifier

SiègeModifier

La communauté d'agglomération siège place Charles-de-Gaulle à Vichy[2].

Les élusModifier

La communauté d'agglomération est gérée par un conseil communautaire composé de 75 membres représentant chacune des communes membres.

Leur répartition a été fixée par l'arrêté préfectoral no 3349/2016 du 20 décembre 2016[8] :

Délégués
Nombre de délégués Communes
20 Vichy
10 Cusset
6 Bellerive-sur-Allier
2 Abrest, Creuzier-le-Vieux, Saint-Germain-des-Fossés, Saint-Yorre
1 + 1 suppléant Autres communes

PrésidenceModifier

Pendant la période transitoire s'étalant du 1er au 27 janvier 2017, le président de cet établissement public de coopération intercommunale est le doyen d'âge des présidents des deux intercommunalités fusionnées. Claude Malhuret, président de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier, assure la présidence durant cette période transitoire[2]. Celui-ci a été élu président de la communauté d'agglomération le 19 janvier 2017[9].

La loi sur le cumul des mandats n'autorisant plus d'exercer à la fois un mandat local (président de structure intercommunale) et national (parlementaire), Claude Malhuret, sénateur, a annoncé le 28 septembre en conseil communautaire la démission de son mandat de président[10]. C'est Frédéric Aguilera, par ailleurs élu maire de Vichy la veille, qui est nommé président de la communauté d'agglomération le 7 octobre 2017[11].

Quinze vice-présidents ont été élus[Off 2] :

  1. Élisabeth Cuisset (maire de Saint-Germain-des-Fossés), chargée de l'aménagement de l'espace et de l'habitat ;
  2. Jean-Sébastien Laloy (maire de Cusset), chargé de l'enseignement supérieur, des relations avec la métropole, de la culture, du sport et du tourisme ;
  3. François Szypula (maire d'Arronnes), chargé des fonds européens, des politiques contractuelles et du conseil de développement ;
  4. Michel Aurambout (maire de Busset), chargé du développement durable, des énergies et des espaces naturels sensibles ;
  5. Joseph Gaillard (adjoint au maire de Bellerive-sur-Allier), chargé du développement économique ;
  6. Joseph Kuchna (maire de Saint-Yorre), chargé de la prévention des risques naturels, de la valorisation et de la protection des rivières ;
  7. Jean-Marc Germanangue (maire de Vendat), chargé de la mobilité et des transports ;
  8. Raymond Mazal (maire de Cognat-Lyonne), chargé de l'assainissement ;
  9. Charlotte Benoit (adjointe au maire de Vichy), chargé de la culture et des ressources humaines ;
  10. André Crouzier (adjoint au maire de Creuzier-le-Vieux), chargé des travaux et des bâtiments ;
  11. Alain Dumont (maire de Saint-Rémy-en-Rollat), chargé de l'enfance et de la jeunesse ;
  12. Franck Gonzales (maire de Charmeil), chargé des déchets ménagers et de l'hygiène ;
  13. Patrick Montagner (maire d'Abrest), chargé de la voirie communautaire et des liaisons routières ;
  14. Isabelle Delunel (maire d'Espinasse-Vozelle), chargée de la cohésion sociale et de l'insertion ;
  15. Jacques Terracol (maire d'Arfeuilles), chargé de la politique d'accueil et de la ruralité.

CompétencesModifier

L'intercommunalité exerce des compétences qui lui sont déléguées par les communes membres.

Compétences obligatoiresModifier

À sa création, le , la communauté d'agglomération exerçait six compétences obligatoires[2]. La compétence « gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations » (GEMAPI) devant être exercée par toute intercommunalité depuis le , le nombre de compétences obligatoires est porté à sept :

  • aménagement de l'espace communautaire : schémas de cohérence territoriale et de secteur ; documents d'urbanisme ;
  • actions de développement économique : création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ; politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d'intérêt communautaire ; promotion du tourisme ;
  • équilibre social de l'habitat : programme local de l'habitat ; politique du logement d'intérêt communautaire ; actions par des opérations d'intérêt communautaire en faveur des personnes défavorisées ou encore amélioration du parc immobilier bâti d'intérêt communautaire ;
  • politique de la ville : élaboration du diagnostic de territoire et définition des orientations du contrat de ville ; animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale ainsi que des dispositifs locaux de prévention de la délinquance ; programmes d'actions définis dans le contrat de ville ;
  • aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil pour les gens du voyage ;
  • collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés ;
  • gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (étude et mise en œuvre des mesures de prévention et de protection des personnes, des biens contre les risques d'inondations, ainsi que des mesures de préservation, de protection et de restauration des milieux aquatiques), cette compétence était facultative en 2017 sur l'ancien territoire de Vichy Val d'Allier.

Compétences optionnellesModifier

Les compétences optionnelles sont exercées sur le périmètre des deux anciennes structures intercommunales[2].

Cinq de ces compétences étaient exercées sur le périmètre de l'ancienne communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier :

  • création, aménagement et entretien de la voirie,
  • assainissement,
  • protection et mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie,
  • construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire,
  • action sociale d'intérêt communautaire ;

Deux d'entre elles étaient exercées sur le périmètre de l'ancienne communauté de communes de la Montagne bourbonnaise :

  • protection et mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie,
  • création et gestion de maisons de services au public.

Compétences facultativesModifier

Les compétences facultatives, ou supplémentaires, sont exercées sur le périmètre des deux anciennes structures intercommunales[2].

Les compétences facultatives sur le périmètre de Vichy Val d'Allier sont les suivantes[2] :

  • soutien à l'attractivité du territoire :
    • la communauté d'agglomération se tourne « vers l'enseignement supérieur et la recherche » par l'« étude (ou aide à l'étude), [l']acquisition, [la] construction et/ou [la] gestion de bâtiments et/ou d'équipements permettant d'accueillir des organismes publics ou privés dispensant des enseignements supérieurs », ainsi que l'« organisation ou [le] soutien d'actions ou d'opérations favorisant le maintien, l'implantation ou le développement d'activités dans le domaine de l'enseignement supérieur » en lien avec le pôle universitaire et ses annexes,
    • elle « recherche l'excellence en matière de développement territorial par le sport et la culture » ;
  • « participation à des organismes de réflexion et/ou de coopération avec les territoires environnants notamment pour la défense, le suivi ou la promotion des liaisons routières, ferroviaires, aériennes ou en matière de très haut débit de l'agglomération » ;
  • « participation à la définition et à la mise en œuvre et des politiques contractuelles d'aménagement des centres-bourgs des communes situées sur l'ancien périmètre de Vichy Val d'Allier » ;
  • hygiène et sécurité : gestion des fourrières communautaires pour véhicules et pour animaux, gestion des bâtiments accueillant les centres de secours de première intervention de Bellerive-sur-Allier et Creuzier-le-Vieux, devenus centres de secours ;
  • enfance et jeunesse : aménagement et gestion de structures d'accueil petite enfance ; aménagement, animation et gestion de relais d'assistantes maternelles et d'accueils de loisirs sans hébergement ; enseignement de la natation en milieu scolaire ; réseau information jeunesse ;
  • loisirs et équipements touristiques : « étude, aménagement, mise en œuvre, gestion et soutien des activités, équipements ou sites de loisirs et/ou de tourisme » de la « Boucle des Isles » ;
  • musique : soutien à l'activité enseignement aux associations musicales des pôles d'équilibre ;
  • systèmes d'information et de communication ;
  • agriculture ;
  • urbanisme.

Les compétences facultatives sur le périmètre de l'ancienne communauté de communes de la Montagne bourbonnaise sont les suivantes[2] :

  • mise en œuvre de programmes expérimentaux d'accès aux technologies d'information et de la communication ;
  • soutien à l'éveil musical ;
  • toutes actions par adhésion au SMAT de la Montagne Bourbonnaise et au syndicat mixte des Monts de la Madeleine, notamment dans le domaine touristique ;
  • actions sociales ;
  • organisation de chantiers d'insertion.

Régime fiscal et budgetModifier

La communauté d'agglomération applique la fiscalité professionnelle unique.

ProjetsModifier

La communauté d'agglomération prévoit d'embellir les berges du Sichon. Ce cours d'eau, affluent de l'Allier, est peu apprivoisé par les habitants de Vichy et de Cusset. Sur la commune de Vichy, il est canalisé depuis les années 1960 afin de « lutter contre les crues importantes ». Les travaux commenceront à une date non déterminée, après négociations avec les riverains vichyssois de la rivière, propriétaires des berges. À terme, le Sichon pourrait « devenir une autoroute pour les modes doux de circulation »[12].

L'agglomération aménage, sur un ancien bâtiment de la cité scolaire Albert-Londres, sur la commune de Cusset, le nouveau conservatoire de musique[Off 3]. Il regroupe les écoles de musique de Vichy et de Cusset. Le projet va « dans une logique d'aménagement du territoire », car situé à proximité du boulevard urbain et du quartier de Presles en voie de rénovation. Les travaux de désamiantage et de démolition ont commencé en mars 2018 ; ceux de rénovation débuteront en septembre 2018 pour une livraison prévue à la rentrée scolaire 2019. Les travaux coûtent 5,23 millions d'euros avec la participation financière de l'Europe, de l'État, de la communauté d'agglomération et des villes de Vichy et de Cusset[13].

Vichy Communauté participe également au réaménagement des berges de la rive gauche du Lac d'Allier, à Bellerive-sur-Allier (20 millions d'euros, livraison en automne 2019)[Off 4], de la cité de Presles, à Cusset (43,7 millions d'euros, travaux 2018-2019)[Off 5], et aménage un nouveau dépôt de bus incluant l'acquisition de quatre bus électriques, pour un coût de 2,2 millions d'euros[Off 6].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Les chiffres de population incluent la commune de Saint-Pont, qui a rejoint la communauté d'agglomération le .
  2. Population municipale, dans les limites géographiques des communes au  ; date de référence statistique : .

RéférencesModifier

Site officielModifier

  1. Conseil communautaire du 30 mars 2017 [PDF], p. 1-3.
  2. « Les élus » (consulté le 3 février 2018).
  3. « Les grands projets - Le conservatoire », Le Mag' Vichy Communauté, no 3,‎ , p. 9 (lire en ligne [PDF], consulté le 14 juin 2018).
  4. « Les grands projets - Berges de la rive gauche du Lac d'Allier », Le Mag' Vichy Communauté, no 3,‎ , p. 8 (lire en ligne [PDF], consulté le 14 juin 2018).
  5. « Les grands projets - Quartier de Presles », Le Mag' Vichy Communauté, no 3,‎ , p. 11 (lire en ligne [PDF], consulté le 14 juin 2018).
  6. « Les grands projets - Dépôt de bus », Le Mag' Vichy Communauté, no 3,‎ , p. 10 (lire en ligne [PDF], consulté le 14 juin 2018).

Autres sourcesModifier

  1. Direction des relations avec les collectivités territoriales, « Schéma départemental de coopération intercommunale de l'Allier » [PDF], Préfecture de l'Allier, (consulté le 30 décembre 2016).
  2. a b c d e f g et h « ARRETE No3188/2016 portant fusion de la communauté d'agglomération « Vichy Val d'Allier » et de la communauté de communes de la « Montagne Bourbonnaise » » [PDF], Recueil des actes administratifs no 03-2016-050, Préfecture de l'Allier, (consulté le 30 décembre 2016), p. 42-54.
  3. Direction de la Citoyenneté et de la Légalité - Service du conseil et du contrôle des collectivités territoriales - Bureau de l'intercommunalité et de la réforme territoriale, « ARRÊTÉ no 2970/2017 portant modification du périmètre de la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne par retrait de la commune de Saint-Pont et modification du périmètre de la communauté d'agglomération Vichy Communauté par adhésion de la commune de Saint-Pont » [PDF], Recueil des actes administratifs no 03-2017-099, Préfecture de l'Allier, (consulté le 4 janvier 2018), p. 29-32.
  4. Rémi Pironin, « La nouvelle identité visuelle a été présentée hier », sur lamontagne.fr, (consulté le 17 mars 2017).
  5. « Séries historiques sur la population et le logement en 2015 : Intercommunalité-Métropole de CA Vichy Communauté (200071363) », Insee, (consulté le 21 novembre 2018).
  6. « Vichy Communauté et Transdev optent pour l'électromobilité », sur Décision Achats, (consulté le 21 juin 2018).
  7. Florian Gallant, « Les vélos en libre-service arrivent à Vichy », sur La Montagne, (consulté le 21 novembre 2018).
  8. « Arrêté no 3349/2016 en date du 20 déc. 2016 déterminant le nombre et la répartition des sièges des communes membres de la communauté d'agglomération « Vichy Communauté » au sein du conseil communautaire à la date du  » [PDF], Recueil des actes administratifs no 03-2016-059, Préfecture de l'Allier, (consulté le 30 décembre 2016), p. 72-76.
  9. « Claude Malhuret élu président », sur lamontagne.fr, (consulté le 20 janvier 2017).
  10. Emmanuel Moreau, « Claude Malhuret abandonne son mandat de maire de Vichy et choisit le Sénat », sur francebleu.fr, France Bleu Pays d'Auvergne, (consulté le 22 septembre 2017).
  11. Valentin Pasquier, « Frédéric Aguilera élu à la tête de Vichy Communauté », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le 7 octobre 2017).
  12. Laura Pradal, « Un projet d'aménagement des berges du Sichon à l'horizon 2030 », sur lamontagne.fr, (consulté le 3 février 2018).
  13. Olivier Rezel, « Le conservatoire de Vichy communauté accueillera les musiciens dès la rentrée scolaire 2019 », sur lamontagne.fr, (consulté le 14 juin 2018).

AnnexesModifier