Commission royale d'histoire

La Commission royale d'Histoire ou Koninklijke Commissie voor Geschiedenis (en néerlandais) est la commission nationale d'histoire de Belgique. Son siège est établi dans le Palais des Académies sis au n° 1 de la rue Ducale à Bruxelles.

Commission royale d’histoire
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
CRHVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaine d'activité
Siège
Pays
Organisation
Site web

HistoriqueModifier

La Commission royale d'Histoire est fondée par arrêté royal du 22 juillet 1834 à l'initiative de Charles Rogier sous le nom de Commission instituée à l'effet de rechercher et de mettre au jour les chroniques belges inédites. La dénomination abrégée, « Commission royale d'Histoire », a prévalu dans la suite[1].

Comme le rappelle son règlement organique du 1er avril 1976, elle « a pour mission de rechercher, de répertorier, d'éditer ou d'analyser les sources écrites intéressant l'histoire de la Belgique, de publier des études critiques concernant ces sources et de mettre des instruments de travail à la disposition des historiens ».

Les membres se recrutent par cooptation. Leur nomination reste soumise à l'approbation du Roi.

Depuis 1845, la Commission publie un Bulletin [2] et des éditions de sources sous forme de livres, ventilées dans les différentes séries qui reflètent sa politique d'édition.

Membres notoiresModifier

PrésidentsModifier

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier