Commission gouvernementale des noms géographiques

La Commission gouvernementale des noms géographiques[1] (en hébreu : ועדת השמות הממשלתית[2] ; aussi appelée Commission gouvernementale des noms[3]), directement rattachée au cabinet du Premier ministre d'Israël, est l'unique autorité officielle du pays en matière de noms géographiques[1]. Elle a été créée en 1951 pour remplacer les toponymes arabes par des noms hébreux et donner des toponymes hébreux aux lieux nouvellement créés[3].

Lettre de la Commission gouvernementale des noms géographiques au secrétariat du mouvement Kibbutz Artzi concernant la dénomination du kibboutz Dvir (30 octobre 1951).

Dans le processus de dénomination, le comité s'appuie sur les noms bibliques[4], la traduction de noms arabes et l'hébraïsation de noms arabes[3].

RéférencesModifier

  1. a et b Deuxième Conférence des Nations-Unies sur la normalisation des noms géographiques, (lire en ligne), chap. E/CONF.61/L.15 (« Rapport présenté par Israël »), p. 5-7
  2. (he) חנה ביתן et Hana Bitan, « Government Names Committee », Eretz-Israel: Archaeological, Historical and Geographical Studies, Israel Exploration Society, vol. 23,‎ , p. 366-370 (JSTOR 23623609)
  3. a b et c Zena Agha, Al-Shabaka, « Cartes, technologies et pratiques spatiales anti-coloniales en Palestine », sur Association France Palestine Solidarité,
  4. (en) Barak Ravid, « In Arabic and in Hebrew, a Name Is More Than Just a Name », sur le site du quotidien Haaretz, 15 décembre 2011

Liens externesModifier