Commission des antiquités du département de la Côte-d'Or

La Commission des antiquités du département de la Côte-d'Or, était une société savante indépendante fondée en 1831[1], qui est maintenant une commission de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon, appelée aussi Commission des antiquités et du patrimoine[2].

La fondationModifier

Il existait déjà une commission archéologique de l'Académie de Dijon, fondée le . C'était une commission créée par l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon, qui avait, depuis 1783, la charge de la conservation des objets trouvés lors des travaux archéologiques. Le préfet de Côte-d'or, Louis Trémont, à la suite des évènements de , la considère dissoute de fait, et crée la nouvelle société, le premier , de taille départementale cette fois-ci.

Depuis 1922, la commission est rattachée à l'académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon[3]

Les objectifsModifier

Ses buts sont la conservation et la restauration des monuments de Côte-d'Or, la publication d'études sur ces monuments, d'encourager des fouilles archéologiques, et d'assurer la conservation et le stockage des objets découverts.

Les membresModifier

À l'origine, les membres, une cinquantaine, sont nommés par le préfet.

PublicationsModifier

La commission publie régulièrement les Mémoires de la Commission des antiquités du département de la Côte-d'Or. Un certain nombre de volumes sont accessibles en ligne[4].

BibliographieModifier

  • Sculpture médiévale en Bourgogne, sous la direction de M. Jannet et F. Joubert, éditions universitaires de Dijon, 2000
  • La commission des Antiquités de la Côte-d'Or. 1830-1870, Rachel Joly, Mémoire de maîtrise, Université de Bourgogne. 1995

RéférencesModifier