Commission Prodi

Commission Prodi
Type d’organe Union européenne
Présidence Romano Prodi (PPE, PDE)
Vice-présidences Neil Kinnock, Loyola de Palacio
Début
Fin
Durée 5 ans, 66 jours
Partis
  • Indépendants (1 puis 4)
  • Parlement
    Chronologie

    La Commission Prodi est la Commission européenne entre le et le . Elle est dirigée par l'ancien président du Conseil des ministres d'Italie Romano Prodi.

    Siège de la Commission européenne à Bruxelles (Bâtiment Berlaymont).

    FormationModifier

    À la suite de la démission du controversé Jacques Santer et de sa commission, le Conseil européen choisit le social-démocrate chrétien italien Romano Prodi, renversé par un vote au Parlement dix mois auparavant, comme nouveau président de la Commission.

    Celui-ci constitue un collège de dix-neuf commissaires, dont deux pour les « grands pays » que sont l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni[1]. Il comprend 25 % de femmes et, pour la première fois, un commissaire écologiste.

    Le , dix pays intègrent l'Union européenne. Leurs commissaires sont alors « jumelés » avec un commissaire déjà en fonction et non affectés à des portefeuilles nouvellement créés.

    La Commission Barroso I lui succède six mois plus tard, le .

    CompositionModifier

    Initiale (16 septembre 1999)Modifier

    Portefeuilles
    À défaut, titre au sein de la Commission
    États membres Commissaire Parti politique
    Président   Italie Romano Prodi
    Parti populaire italien, La Marguerite
    Vice-président, chargé de la Réforme administrative   Royaume-Uni Neil Kinnock
    Labour Party
    Vice-présidente, chargée des Relations avec le Parlement européen
    Transports et Énergie
      Espagne Loyola de Palacio
    Partido Popular
    Politique régionale   France Michel Barnier
    Jacques Barrot (31/03/2004)
    Rassemblement pour la République
    Marché intérieur, Fiscalité et Union douanière   Pays-Bas Frits Bolkestein
    Volkspartij voor Vrijheid en Democratie
    Recherche   Belgique Philippe Busquin
    Parti socialiste
    Santé et Protection des consommateurs   Irlande David Byrne
    Fianna Fáil
    Emploi et Affaires sociales   Grèce Ánna Diamantopoúlou
    Πανελλήνιο Σοσιαλιστικό Κίνημα
    Stávros Dímas (07/03/2004)
    Νέα Δημοκρατία
    Agriculture, Développement rural et Pêche   Autriche Franz Fischler
    Österreichische Volkspartei
    Commerce   France Pascal Lamy
    Parti socialiste
    Entreprises et Société de l’information   Finlande Erkki Liikanen
    Suomen Sosialidemokraattinen Puolue
    Affaires économiques et monétaires   Espagne Pedro Solbes
    Joaquín Almunia (18/04/2004)
    Partido Socialista Obrero Español
    Concurrence   Italie Mario Monti
    Aucun
    Développement et Aide humanitaire   Danemark Poul Nielson
    Socialdemokratiet
    Relations extérieures   Royaume-Uni Chris Patten
    Conservative Party
    Culture et Éducation   Luxembourg Viviane Reding
    Chrëschtlech Sozial Vollekspartei
    Budget   Allemagne Michaele Schreyer
    Bündnis 90/Die Grünen
    Élargissement   Allemagne Günter Verheugen
    Sozialdemokratische Partei Deutschlands
    Justice et Affaires intérieures   Portugal António Vitorino
    Partido Socialista
    Environnement   Suède Margot Wallström
    Sveriges socialdemokratiska arbetareparti

    Remaniement du 1er mai 2004Modifier

    Portefeuilles
    À défaut, titre au sein de la Commission
    États membres Commissaire Parti politique
    Président   Italie Romano Prodi
    L'Ulivo
    Vice-président, chargé de la Réforme administrative   Royaume-Uni Neil Kinnock
    Labour Party
    Vice-présidente, chargée des Relations avec le Parlement européen
    Transports et Énergie
      Espagne Loyola de Palacio
    Partido Popular
    Politique régionale   France Jacques Barrot
    Union pour un mouvement populaire
      Hongrie Péter Balázs
    Aucun
    Marché intérieur, Fiscalité et Union douanière   Pays-Bas Frits Bolkestein
    Volkspartij voor Vrijheid en Democratie
    Recherche   Belgique Philippe Busquin
    Parti socialiste
    Louis Michel (11/06/2004)
    Mouvement réformateur
    Santé et Protection des consommateurs   Irlande David Byrne
    Fianna Fáil
      République tchèque Pavel Telička
    Aucun
    Emploi et Affaires sociales   Grèce Stávros Dímas
    Νέα Δημοκρατία
    Agriculture, Développement rural et Pêche   Autriche Franz Fischler
    Österreichische Volkspartei
      Lettonie Sandra Kalniete
    Aucun
    Commerce   France Pascal Lamy
    Parti socialiste
      Pologne Danuta Hübner
    Sojusz Lewicy Demokratycznej
    Entreprises et Société de l’information   Finlande Erkki Liikanen
    Suomen Sosialidemokraattinen Puolue
    Olli Rehn (12/07/2004)
    Suomen Keskusta
      Slovaquie Ján Figeľ
    Kresťanskodemokratické hnutie
    Affaires économiques et monétaires   Espagne Joaquín Almunia
    Partido Socialista Obrero Español
      Estonie Siim Kallas
    Eesti Reformierakond
    Concurrence   Italie Mario Monti
    Aucun
    Développement et Aide humanitaire   Danemark Poul Nielson
    Socialdemokratiet
      Malte Joe Borg
    Partit Nazzjonalista
    Relations extérieures   Royaume-Uni Chris Patten
    Conservative Party
    Culture et Éducation   Luxembourg Viviane Reding
    Chrëschtlech Sozial Vollekspartei
      Lituanie Dalia Grybauskaitė
    Aucun
    Budget   Allemagne Michaele Schreyer
    Bündnis 90/Die Grünen
      Chypre Márkos Kyprianoú
    Δημοκρατικό Κόμμα
    Élargissement   Allemagne Günter Verheugen
    Sozialdemokratische Partei Deutschlands
      Slovénie Janez Potočnik
    Liberalna demokracija Slovenije
    Justice et Affaires intérieures   Portugal António Vitorino
    Partido Socialista
    Environnement   Suède Margot Wallström
    Sveriges socialdemokratiska arbetareparti

    Code-couleurModifier

    La couleur indique l'orientation politique selon la répartition suivante:

    issus de partis membres du PPE-DE
    issus de partis membres du PSE
    issus de partis membres de l'ELDR
    issue d'un parti membre des Verts européens
    autre / inconnu

    Notes et référencesModifier

    1. Romano Prodi compte pour un commissaire italien, aussi l'Italie ne nomme qu'un membre au collège des commissaires

    ComplémentsModifier

    Articles connexesModifier

    Liens externesModifier