Commission économique pour l'Afrique

une commission établie en 1958 pour encourager la coopération économique entre les nations du continent africain

La Commission économique pour l'Afrique des Nations unies (CEA) a été établie en 1958 pour encourager la coopération économique entre ses États membres (les nations du continent africain). C'est l'une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) qui lui rend compte directement. La Commission se compose de 54 États membres[1]. Elle siège à Addis-Abeba en Éthiopie et dispose de cinq bureaux sous-régionaux.

StructureModifier

La Commission comporte six divisions organiques chargées de l’exécution des programmes :

  • Politique de développement et gestion
  • Politique économique et sociale
  • Égalité Homme/Femme et développement
  • Information pour le développement
  • Développement durable
  • Commerce et intégration régionale

États membresModifier

SiègesModifier

Secrétaires exécutifsModifier

Nome Pays Années
Vera Songwe   Cameroun 2017–present
Carlos Lopes (en)   Guinée-Bissau 2012 - 2016
Abdoulie Janneh (en)   Gambie 2005 - 2012
K. Y. Amoako (en)   Ghana 1995 - 2005
Layashi Yaker   Algérie 1992 - 1995
Issa Diallo   Guinée 1991 - 1992
Adebayo Adedeji (en)   Nigeria 1975 - 1991
Robert K. A. Gardiner (en)   Ghana 1961 - 1975
Mekki Abbas (en)   Soudan 1959 - 1961

Notes et référencesModifier

  1. André Teyssier d'Orfeuil, « La Commission économique pour l'Afrique », Annuaire français de droit international,‎ , p. 543-549 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier