Commandos Nord Viet-Nam

Commandos Nord Viet-Nam
Création juillet 1951
Dissolution juillet 1954
Pays Drapeau de la France France
Allégeance République française
Branche Forces spéciales
Type Unité commando
Rôle Services spéciaux
Effectif 5400 hommes
Garnison CEFEO
Guerres Guerre d'Indochine
Commandant historique général Louis Fourcade

Les commandos Nord Viet-Nam constituent une unité spéciale du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient créée en Indochine par le général de Lattre de Tassigny, et opérant de septembre 1951 à juillet 1954 du nord Viêt Nam (ex-Tonkin) au Laos.

Le rôle de ces unités qui ont compté plus de cinq mille hommes est le renseignement et la tactique de contre-guérilla en riposte à la guerre non conventionnelle menée par le Viet-Minh.

HistoriqueModifier

CréationModifier

Le le général de Lattre, commandant le CEFEO pour la campagne 1950-1951, crée cette unité composée de huit commandos et en confie l'organisation de ces commandos composés de troupes autochtones encadrées par un sous-officier européen au chef de bataillon Louis Fourcade[1] du 1er bataillon de chasseurs à pied (ex-membre du commando Conus).

Dans un premier temps, les huit commandos Nord Viet-Nam sont mis en place dont quatre, particulièrement efficaces, serviront de modèle aux futures unités. Les quatre éléments en question sont les commandos du capitaine Jean-Louis Delayen (no 13), des lieutenants Charles Rusconi (no 23) et Michel Romary (no 25) et de l'adjudant-chef Roger Vandenberghe (no 24).

Le 10 juillet, le général de Lattre porte le nombre de commandos à trente et, le 19 novembre 1951, à quarante-cinq, soit plus de 5 400 hommes.

OrganisationModifier

Le format retenu pour ces commandos est de 120 hommes de troupes recrutés localement. Ces hommes proviennent des compagnies légères de supplétifs militaires (CLSM) existant en Indochine. ils sont encadrés par un officier recruté au sein des unités parachutistes.

Les hommes sont entrainés dans l’École commando de Vat-Chay, près de Hong Haï en bordure de la baie d'Along. L’école est commandée par le capitaine Michel Legrand.

BilanModifier

Les statistiques publiées par l'Armée française à l'occasion de la décision du Ministre de la défense et des forces armées du 19 octobre 1955 de décerner une citation à l'ordre de l'Armée à cette unité, font état de 3 664 tués et 481 blessés et de 4.649 prisonniers au sein des forces VietMinh.

Liste des commandosModifier

  • Commando no 1
  • Commando no 2
  • Commando no 3
  • Commando no 4
  • Commando no 5
  • Commando no 6
  • Commando no 7
  • Commando no 8
  • Commando no 9
  • Commando no 10 (du 2e BEP ou commando de Préville)
  • Commando no 11
  • Commando no 12
  • Commando no 13 (du RICMa : Cap Delayen puis du Lt Bui Pho Chi dit Roger)
  • Commando no 14
  • Commando no 15
  • Commando no 16
  • Commando no 17 (du lieutenant Henry)
  • Commando no 18
  • Commando no 19
  • Commando no 20 (à base de supplétifs Muong)
  • Commando no 21
  • Commando no 22
  • Commando no 23 (Lt. Charles Rusconi)
  • Commando no 24 (Ad-Ch. Roger Vandenberghe)
  • Commando no 25 (Lt. Michel ROMARY)
  • Commando no 26
  • Commando no 27
  • Commando no 28
  • Commando no 29
  • Commando no 30 (ou commando Robert)
  • Commando no 31
  • Commando no 32
  • Commando no 33
  • Commando no 34
  • Commando no 35
  • Commando no 36
  • Commando no 37
  • Commando no 38
  • Commando no 39
  • Commando no 40
  • Commando no 41
  • Commando no 42 (sergent Adolphe EBERHARDT)
  • Commando no 43
  • Commando no 44
  • Commando no 45

Liste des commandantsModifier

  • chef de bataillon Louis Fourcade
  • commandant Magdelein
  • chef de bataillon Ducasse (fait prisonnier à Nam Mau en novembre 1953),
  • capitaine Ignace Mantei
  • chef de bataillon Souquet

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Commandos Nord-Vietnam 1951-1954, Jean Pierre Pissardy, Indo Editions, 1999
  • Vanden Le Commando Des Tigres Noirs, Bernard Moinet, éditions de La Seine,1988

Liens externesModifier