Ouvrir le menu principal

Commandement militaire du palais de l'Élysée

Le commandement militaire du palais de l'Élysée est un service de la présidence de la République française créé en 1848 pour assurer diverses missions nécessaires à son bon fonctionnement, en particulier la sécurisation des enceintes et annexes de l'Elysée.

Le commandement militaire est une structure différente de l'état-major particulier de la présidence de la République, lequel est placé directement auprès du président afin de lui fournir un conseil dans la conduite des affaires militaires stratégiques et opérationnelles (le president étant, au titre de la Constitution, le chef des armées), et d'assurer l'interface avec les forces armées.

En 2018, un projet de réorganisation tendant à fusionner les différentes unités assurant la sécurité du chef de l'Etat (dont le commandement militaire) et de les placer sous l'autorité exclusive de la présidence de la République, sur le modèle du Secret Service américain, est rendu public[1],[2].

Sommaire

MissionsModifier

Le commandement militaire du palais de l'Élysée assure de nombreuses missions [3] :

OrganisationModifier

Dirigé par un officier supérieur de gendarmerie, le commandement militaire du palais de l'Élysée comprend un certain nombre de services : contrôle des entrées, dessin/impression, huissiers, estafettes, prévention incendie, régulation transport, atelier automobile etc.

Il comprend également les équipes de sécurité rapprochée[3] responsables de la protection du chef de l'Etat et ses proches à l'intérieur des enceintes relevant de la présidence de la République.

Le commandant militaire du palais travaille étroitement avec le directeur de cabinet du président de la République, proche collaborateur du chef de l'Etat et responsable de l'organisation administrative des services de la présidence, et le chef du groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) pour ce qui relève de la protection rapprochée du président.

EffectifsModifier

Le commandement militaire du palais de l'Élysée s'appuie sur les 250 gendarmes de la compagnie de sécurité de la présidence de la République (CSPR), mise à disposition par le premier régiment d'infanterie de la garde républicaine[4].

Le service de la prévention incendie est quant à lui constitué par un détachement des sapeurs-pompiers de Paris.

Commandants (gendarmerie)Modifier

  • colonel Pierre Sauvegrain
  • colonel James Soulabail
  • Depuis octobre 2012 : général Éric Bio-Farina (colonel, puis général de brigade depuis le [5])

Notes et référencesModifier

  1. Aziz Zemouri, « L'Élysée réforme sa sécurité », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juillet 2018).
  2. Louise Couvelaire, « La sécurité du président devait passer sous autorité unique de l’Elysée », Le Monde, (consulté le 28 juillet 2018).
  3. a et b Le commandement militaire du palais de l'Élysée
  4. La compagnie de sécurité de la présidence de la République
  5. « Le colonel de l'Elysée promu général », sur L'Essor de la Gendarmerie nationale, (consulté le 2 août 2017).

Articles connexesModifier