Comité d'action marocaine

parti politique
Comité d’action marocaine
كتلة العمل الوطني

Cadre
Forme juridique Mouvement politique
Fondation
Fondation 1934
Fondateur Allal El Fassi
Mohammed Belhassan Ouazzani
Ahmed Balafrej
Identité
Affiliation Anticolonialisme
Nationalisme
Dissolution
Dissolution 1937

Le Comité d’action marocaine (CAM) était une organisation politique fondée par des jeunes intellectuels et dirigeants du mouvement national marocain en 1934, parmi lesquels figuraient Allal El Fassi, Mohammed Belhassan Ouazzani et Ahmed Balafrej[1],[2]. Le CAM est consideré comme le premier parti politique marocain créé sous le protectorat français[3].

L'année même de sa création (1934), le CAM présente au sultan Mohammed Ben Youssef et à la résidence générale un document intitulé Plan des réformes marocaines, qui n'a jamais été pris en considération.

À la suite de discordes entre ces fondateurs, le Comité d’action marocaine sera dissous en 1937, et plusieurs partis et organisations émergeront de cette dissolution.

Organisations postérieuresModifier

  • Une scission de Comité d’action marocaine rejoint Comité d’action marocaine – Nord (fondé par Abdeslam Bennouna et Abdelkhalek Torres - 1936)
  • Une scission de Comité d’action marocaine rejoint L'Action nationale marocaine (fondé par Mohammed Belhassan Ouazzani - 1937)
  • Une scission de Comité d’action marocaine rejoint le Parti de l'Unité Marocaine (fondé par Mohamed El-Mekki Naciri , 1937 - 1960)
  • Une scission de Comité d’action marocaine rejoint le parti de la Réforme nationale (fondé par Abdelkhalek Torres - 1936)
  • Une scission de Comité d’action marocaine rejoint le parti National pour la réalisation des réformes marocaines (fondé par Allal El Fassi - 1937)

PresseModifier

Le Comité d’action marocaine avait plusieurs supports écrits, incluant[4]:

ArabophoneModifier

  • الأطلس (L'Atlas)

FrancophoneModifier

  • L'Action du Peuple
  • L'Action Populaire

Notes et référencesModifier

  1. Maroc : chronologie historique - Le Monde Diplomatique (2006)
  2. Adria K. Lawrence, Imperial Rule and the Politics of Nationalism: Anti-Colonial Protest in the French Empire, Cambridge University Press, coll. « Problems of International Politics », (ISBN 978-1-107-03709-0, lire en ligne), p. 57
  3. L'histoire de la naissance du CAM, premier parti marocain sous le protectorat - Yabiladi (2018)
  4. CAM – Comité d’action marocaine - Fiche Technique - Tafra