Comedian (Maurizio Cattelan)

Comedian est une œuvre réalisée par l'artiste italien Maurizio Cattelan en 2019. Elle représente une banane scotchée sur un mur blanc.

ContexteModifier

Comedian est une oeuvre d'un artiste, sculpteur et graveur italien exposée en 2019. Maurizio Cattelan () est un artiste qui connait un succès important dû à ses expositions scandaleuses dans les débuts des années 2000. Il est notamment connu pour des œuvres comme La Nona Ora ou Him. Comedian est une œuvre représentant une banane scotchée à un mur que Maurizio Cattelan a offert à l'exposition d'art contemporain Art Basel à Miami Beach, aux États-Unis. La particularité de cette œuvre est sa valeur symbolique. En effet, l'artiste italien avait pour habitude de scotcher une banane au mur de son hôtel lors de ses passages à Miami pour trouver de l'inspiration pour ses prochaines œuvres d'art. En remerciement à la ville, Cattelan a donc décidé d'offrir une installation à l'un des plus grands musées d'art contemporain de la ville en . Cette œuvre a été vendue 120 000 dollars à un collectionneur français[1]. Le public s'est tout de suite précipité pour admirer cette œuvre qui a provoqué des commentaires controversés.

 
L'artiste Maurizio sur la Piazza della Borsa de Milan en 2012

Réaction médiatiqueModifier

La réaction des médias vis à vis de l’œuvre de l'artiste italien, notamment de la presse spécialisée, a été une occasion de critiquer l'art contemporain. Les critiques y ont trouvé un moyen de dénoncer la somme astronomique déboursée par le galeriste français Emmanuel Perrotin. Elle a été présentée à l'exposition d'art contemporain Art Basel à Miami Beach. La presse s'est aussi intéressée à l’œuvre suite à la performance artistique de David Datuna intitulé « Hungry Artist » qui a décroché la banane du mur avant de manger le fruit exposé. Cette performance a renforcé la popularité de cette œuvre. Pour la majorité des critiques, comme celle de Jason Fargo, célèbre critique artistique du New York Times a notamment exprimé son avis sur l’œuvre de Cattelan. « C'est une banane et un morceau de ruban adhésif, et c'est une différence significative » explique-t-il avant de rajouter : « Comedian est une sculpture qui perpétue le recours de M.Cattelan à la suspension depuis des décennies pour faire paraître l'évidence ridicule et pour dégonfler et vaincre les prétentions de l'art antérieur »[2]. D'autres critiques d'art, tel Sebastian Smee, a écrit dans le Washington Post : « Non ! Bien sûr, ce n'est pas de l'art. Quiconque pense qu'une banane collée sur un mur - ou un urinoir placé dans une galerie ou un ensemble d'instructions écrites ou un requin conservé dans du formaldéhyde - toute personne qui pense que tout cela pourrait être de l'art doit être fou. Ou un escroc. Ils commettent une fraude géante[3] » écrit-il avant de prendre la défense de l'artiste italien. La banane aura donc suscité de nombreuses réactions aux États-Unis auprès de la presse spécialisée mais aussi dans la presse nationale et internationale.

La réaction du publicModifier

Si la presse spécialisée a longuement débattue sur l'oeuvre, le public lui a tout simplement été aspiré par l'aura médiatique de cette banane. En effet durant l'exposition de la banane, une foule importante s'est déplacée dans l'unique but de photographier le fruit exposé.Une fois la banane ingurgitée par l'artiste bulgare Datuna, la popularité de cette banane a explosé notamment sur les réseaux sociaux où sont apparus de nombreux détournements parodiques de la banane en seulement quelques heures. Cette parodie a été utilisée par certaines marques de restauration, des supermarchés et aussi par des mouvements de contestation comme les agents d'entretien de la ville de Miami qui ont utilisé le symbole qu'est devenue cette banane pour dénoncer leurs faibles salaires.[4]

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Une banane scotchée au mur vendue 120 000 dollars à la foire Art Basel de Miami », sur Franceinfo, (consulté le )
  2. (en-US) Jason Farago, « A (Grudging) Defense of the $120,000 Banana », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Sebastian Smee closeSebastian SmeeArt criticEmailEmailBioBioFollowFollowArt critic, « Perspective | Don’t ask if the duct-tape banana is art. Ask if it’s any good. », sur Washington Post (consulté le )
  4. Manuel Madrid, « Underpaid Janitors Use Basel Banana in Protest: "A Banana Is Worth More Than Us" », sur Miami New Times, (consulté le )