Combat ouvrier

parti politique

Combat ouvrier
Image illustrative de l’article Combat ouvrier
Logotype officiel.
Présentation
Porte-paroles Ghislaine Joachim-Arnaud
Jean-Marie Nomertin
Fondation 1965 (Ligue antillaise des travailleurs communistes)
1971 (Combat ouvrier)
Siège Goyave, Guadeloupe
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Communisme
Trotskisme
Affiliation internationale Union communiste internationaliste
Couleurs Rouge
Site web combat-ouvrier.com

Combat ouvrier (CO) est une organisation politique présente en Guadeloupe et en Martinique.

Mettant en avant le rôle central de la classe ouvrière dans la société et se revendiquant communiste révolutionnaire, Combat ouvrier est membre de l'Union communiste internationaliste, une organisation internationale trotskiste[1].

Depuis 1971, Combat ouvrier est l'organisation sœur de Lutte ouvrière dans les Caraïbes.

HistoireModifier

Le , une organisation est fondée par des membres de la diaspora antillaise à Paris, lesquels publient ce jour-là un manifeste dans le journal Voix ouvrière[2]. La nouvelle organisation prend le nom de « Ligue antillaise des travailleurs communistes »[2].

Proche depuis son début de l'organisation Lutte ouvrière, la ligue rentre en contact avec les travailleurs antillais émigrés travaillant aux PTT au travers d'un bulletin d'entreprise baptisé Gros Ka[2].

La ligue lance ensuite son propre journal en Guadeloupe et à la Martinique, Combat ouvrier, le [2]. Lutte ouvrière décide alors de cesser la parution de son titre aux Antilles pour soutenir Combat ouvrier dans la constitution du « Parti ouvrier révolutionnaire des travailleurs antillais »[2].

PresseModifier

L'organisation publie toutes les deux semaines le journal Combat ouvrier, fondé en 1971. Il est possible de consulter les archives sur internet[3].

En plus de l'organe du parti, des jeunes militants et sympathisants sont à initiative du journal contestataires pour jeunes, Rebelle ![4].

Résultats électorauxModifier

Élections présidentiellesModifier

Guadeloupe
Année Parti Candidat Premier tour
Voix % exprimés
1974 LO Arlette Laguiller 648 1,29 %
1981 LO Arlette Laguiller 472 0,69 %
1988 LO Arlette Laguiller 602 0,78 %
1995 LO Arlette Laguiller 1 894 2,25 %
2002 LO Arlette Laguiller 816 0,89 %
2007 LO Arlette Laguiller 1 834 1,09 %
2012 LO Nathalie Arthaud 1 335 0,92 %
2017 LO Nathalie Arthaud 1 972 1,76 %
Martinique
Année Parti Candidat Premier tour
Voix % exprimés
1974 LO Arlette Laguiller 931 1,1 %
1981 LO Arlette Laguiller 801 0,93 %
1988 LO Arlette Laguiller 826 0,71 %
1995 LO Arlette Laguiller 2 444 2,67 %
2002 LO Arlette Laguiller 1 055 1,18 %
2007 LO Arlette Laguiller 2 049 1,29 %
2012 LO Nathalie Arthaud 1 442 0,99 %
2017 LO Nathalie Arthaud 2 253 2,06 %

Élections législativesModifier

Guadeloupe
Année 1er tour Sièges
Voix %
2007 447 1,75 %
0  /  4
2012 1 146 1,18
0  /  4
2017 913 1,22
0  /  4
Martinique
Année 1er tour Sièges
Voix %
2007 972 0,99
0  /  4
2012 1 365 1,45
0  /  4
2017 1 248 1,64
0  /  4

Élections régionalesModifier

Guadeloupe
Tête

de liste

Liste Premier tour
# %
2010 Jean-Marie Nomertin LO - CO 3 911 2,82
2015 Jean-Marie Nomertin[5] CO 1 992 1,42
2021 Jean-Marie Nomertin CO 2 443 2,67
Martinique
Tête

de liste

Liste Premier tour
# %
2010 Ghislaine Joachim-Arnaud CO 3514 2,72
2015 Ghislaine Joachim-Arnaud CO 2 460 2,04
2021 Gabriel Jean-Marie CO 565 0,59

Notes et référencesModifier

  1. (en) « About the ICU | Internationalist Communist Union », sur www.union-communiste.org (consulté le )
  2. a b c d et e « Historique CO », sur combat-ouvrier.com (consulté le ).
  3. « COMBAT OUVRIER Organisation communiste révolutionnaire (trotskiste). », sur combat-ouvrier.net (consulté le ).
  4. « Qui sommes nous ? | REBELLE ! », Journal Rebelle !,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Régionales : dix listes en lice - Toute la politique en Guadeloupe », sur France-Antilles Guadeloupe, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier