Cismon del Grappa

hameau italienne
(Redirigé depuis Combat de Primolano)

Cismon del Grappa
Cismon del Grappa
Gare ferroviaire.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Vicence  
Code postal 36020
Code ISTAT 024031
Code cadastral C734
Préfixe tel. 0424
Démographie
Gentilé cismonesi
Population 976 hab. (31-12-2010[1])
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 00″ nord, 11° 44′ 00″ est
Altitude Min. 210 m
Superficie 3 468 ha = 34,68 km2
Divers
Saint patron Saint-Barthélemy
Localisation
Localisation de Cismon del Grappa
Localisation dans la province de Vicence.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cismon del Grappa
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cismon del Grappa
Géolocalisation sur la carte : Vénétie
Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Cismon del Grappa
Liens
Site web site officiel

Cismon del Grappa est une ancienne commune italienne située dans la province de Vicence en région Vénétie. Depuis le , elle fait partie de la commune de Valbrenta.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

Arsiè, Borso del Grappa, Crespano del Grappa, Enego, Grigno, Paderno del Grappa, Pove del Grappa, San Nazario, Seren del Grappa, Valstagna

La commune comprenait les hameaux (Frazioni) de Corlo, Fastro Bassanese et Primolano.

ToponymieModifier

Jusqu'en 1927, la dénomination de la commune était Cismon[2].

HistoireModifier

Cismon del Grappa est l'une des localités façonnées par l'activité humaine et les événements historiques qui se sont déroulés entre le XIe siècle et le XIIIe siècle et les faits découlant de l'affrontement entre les différents clans de la puissante famille des Ezzelini. Ces faits ont certainement été récemment découverts et approfondis notamment grâce au nom de la ville figurant dans l’inventaire des nombreuses terres possédées par la famille, établi après la capture et le décès d'Ezzelino III da Romano, dit le Féroce, puis de l’exécution de toute la famille des Ezzelini en 1260.

Pendant la période de la République de Venise, jusqu’en 1797, Cismon fait partie intégrante de la région autonome de Bassano, une « terre exempte et séparée » de toute autre ville, et directement soumise à Venise. Comme témoignage de cette union, l’un des hameaux de Cismon porte encore le nom de Fastro Bassanese. Le territoire qui s étendait de Primolano jusqu’à Tezze contrôlait la Brenta sur toute sa largeur, d’une rive à l’autre.

Lors de la campagne d'Italie, eut lieu, le , le combat de Primolano[3], un hameau de Cismon del Grappa, ou se distingua la 4e demi-brigade de deuxième formation.

Dans la nuit du a eu lieu le sabotage du Tombion par un groupe de partisans de la brigade Antonio Gramsci, commandée par Paride Brunetti. Tout le stock d'explosifs entreposé dans le Fort de Tombion fut utilisé pour faire s'effondrer le tunnel ferroviaire du même nom, reliant Bassano del Grappa à Trente, afin de freiner la progression des armées du Troisième Reich.

À la suite d'une consultation populaire, Cismon del Grappa fusionne avec Campolongo sul Brenta, San Nazario et Valstagna pour former la nouvelle commune de Valbrenta le [4].

Administration municipaleModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2009 Danilo Bavaresco Liste civique  
2009 2019 Luca Ferrazzoli Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

ÉconomieModifier

Culture et patrimoineModifier

MonumentsModifier

Le fort Tagliata della Scala est une forteresse militaire construite pour défendre la frontière italienne contre l'Empire austro-hongrois, situé sur le territoire de la commune de Cismon del Grappa, à proximité du hameau de Primolano. À proximité se trouve le fort Tagliata delle Fontanella avec lequel il communique.

Fêtes et traditionsModifier

Un vieux dicton local dit « el Brenta non saria brenta se el Cismon non ghe desse na penta », traduit en français : « La Brenta ne serait pas la Brenta s'il n'y avait Cismon qui lui donne un coup de pouce. » Le débit des eaux du fleuve Brenta devient important seulement après que celles du torrent Cismon se soient jetées dedans.

 
La gare de Primolano.

Primolano (latitude: 45 ° 57 58 - longitude: 11 ° 42 '24), environ 250 habitants, est située sur la rive gauche du fleuve Brenta, à environ 6 km de Cismon, en direction de Trente, sur le tracé de la SS 47 . C'est le dernier hameau vénitien du Canal de Brenta, limitrophe de la province de Trente (en partant de Valsugana) et de celle de Belluno, en traversant le village de Fastro Bassanese et le hameau de Fastro de la commune d'Arsiè. L'ancienne route reliant Primolano à Arsiè par les fortifications du Château de la Scala, trace la limite de la République de Venise. La paroisse homonyme dépend du diocèse de Padoue. Le saint patron est Saint-Barthélemy.

À Primolano, il y a une gare de chemin de fer qui, depuis 1910 (année d'ouverture) à 1915, a fonctionné en tant que gare internationale, un rôle dont témoigne sa taille imposante.

Depuis 2009, le garage à locomotives adjacent fait l'objet d'un projet de restauration fonctionnelle par la "Società Veneta Ferrovie" (SVF). Un accord a été signé en 2011 avec la municipalité de Cismon del Grappa pour la restauration du hangar et la création d'un train historique composé de la locomotive 880.001 lui appartenant et d'autre matériel roulant en cours d'acquisition.

En 2012 () des fonds ont été affectés au financement par la commune de Cismon del Grappa pour la publication de "Istituzione della Ferrovia turistica della Val Brenta - tratta Primolano - Bassano" (Création du chemin de fer touristique de la vallée Brenta - par Primolano - Bassano) rédigée par SVF à titre gratuit et qui inclut le travail au garage, sur le train et sur une partie la piste cyclable Trente-Bassano.

Évolution démographiqueModifier

Habitants recensés de 1871 à 2011:

 
Courbe démographique de la commune de Cismon del Grappa

JumelagesModifier


Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. ISTAT - Unità amministrative, variazioni territoriali e di nome dal 1861 al 2000 (Unité administrative, évolutions territoriales et des noms de 1861 à 2000) - (ISBN 88-458-0574-3)
  3. Cartes des batailles napoléoniennes Primolano
  4. (it) Loi régionale no 3 du , Bulletin officiel de la région de Vénétie