Combat 18

Combat 18 (ou C18[1]) est un groupe néonazi fondé en 1991. Il s'agit de la branche armée du groupe néonazi britannique Blood & Honour. Un groupe dissident, les White Wolves (« loups blancs »), mena une campagne d'attentat à la bombe à Londres en avril 1999[2]. Le 30 avril 1999, le groupe dépose une bombe dans un bar gay de Soho, qui explose en faisant deux morts et trente blessés.

Combat 18
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Armée irrégulièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social
Organisation
Affiliation
Site web

En AllemagneModifier

L'organisation est dissoute par les autorités en janvier 2020 suite à l'assassinat d'un élu local jugé pro-migrant[3].

En FranceModifier

Le , lors du dîner annuel du CRIF, le président de la République Emmanuel Macron a demandé la dissolution de trois associations d'extrême droite dont Combat 18[4].

Dans la culture populaireModifier

Après le générique de fin du jeu vidéo Front Mission: Gun Hazard de Square et Omiya, on peut entendre une célèbre citation audio de Combat 18[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. « C » pour combat et « 18 » pour Adolf Hitler, en référence aux numéros de ses initiales dans l'alphabet latin.
  2. http://www.globalterrorwatch.ch/?p=384
  3. « L'Allemagne interdit le groupuscule néo-nazi «Combat 18» », sur Le Figaro.fr,
  4. « Quels sont ces trois groupes antisémites dissous par Macron? », sur LExpress.fr, (consulté le 21 février 2019)