Colonne de Phocas

Colonne de Phocas
Image illustrative de l’article Colonne de Phocas
Colonne de Phocas.

Lieu de construction Regio VIII Forum Romanum
Forum Romain
Date de construction 608 apr. J.-C.
Ordonné par exarque de Ravenne Smaragde
Type de bâtiment Colonne commémorative
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Colonne de Phocas
Localisation de la colonne dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 33″ nord, 12° 29′ 05″ est
Liste des monuments de la Rome antique

La Colonne de Phocas (Columna Phocatis) est une colonne commémorative placée sur le Forum Romain. Cette colonne fut le dernier monument ajouté au Forum Romain

Contexte de constructionModifier

Une inscription latine sur la base de la colonne indique le nom de son donateur, l'empereur, auquel elle est dédiée et la date de son inauguration[1]. Elle porte le nom de l'empereur byzantin Phocas († 610), qui fait don du Panthéon au pape Boniface IV. La colonne est érigée sur les rostres le 1er août de l'an 608, par l'exarque de Ravenne Smaragde pour soutenir une statue de l'empereur[2]. Ce monument est érigé en remerciement de la politique de Phocas, favorable aux évêques de Rome, qui reconnait dans un rescrit de 607 la prééminence de l'église de Rome sur toutes les Églises[3].

DescriptionModifier

D'ordre corinthien avec un fut cannelé, elle mesure près de 13,6 mètres.

PostéritéModifier

C'est au pied de la colonne de Phocas que la Corda Fratres, Fédération internationale des étudiants, est proclamée le [4].

Notes et référencesModifier

  1. Inscription référencée CIL VI, 01200 (p 3071, 3778, 4335, 4340) = CIL 06, 31259a = ILCV 00030 (add) = D 00837 = AE 2009, +00464
  2. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers, (lire en ligne)
  3. Georg Ostrogorsky, traduction française de J. Gouillard, Histoire de l’état byzantin, Payot, 1977, (ISBN 2228070610), page 114
  4. Efisio Giglio-Tos, Les pionniers de la Société des nations et de la fraternité internationale : la Fédération internationale des étudiants "Corda fratres" : 1898-1931, A. Forni, (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :