Colonne de Bouhy

La colonne de Bouhy est un dispositif thermodynamique original destiné au séchage de l'air comprimé par voie frigorifique, inventée par l'ingénieur belge Michel Bouhy en 1982.

colonne de Bouhy

Ce dispositif particulièrement original offre l'avantage de concentrer plusieurs fonctions dans un dispositif monobloc particulièrement robuste et performant

UtilitéModifier

Comme tout sécheur frigorifique d'air comprimé, la colonne de Bouhy sert à débarrasser l'air comprimé de son humidité qui se concentre à la sortie du compresseur dans les mêmes proportions que le taux de compression de l'air. La très forte concentration d'eau dans l'air comprimé est source d'importants dégâts dus à l'oxydation du matériel, de perturbations dans les processus industriels et d'usure prématurée du matériel.

PrincipeModifier

L'eau est extraite de l'air par refroidissement en dessous du point de rosée, ce qui provoque sa condensation et permet son élimination.

StructureModifier

En partant de l'extérieur :

  1. échangeur en cuivre parcouru par un fluide frigorifique (R134a ou R404A)
  2. échangeur d'entrée d'air (phase de refroidissement)
  3. échangeur de sortie d'air (phase de réchauffage)

Le séparateur centrifuge air-eau se trouve en bas, muni d'un dispositif de purge.

FonctionnementModifier

L'air comprimé sortant du compresseur est admis à environ 35 °C en haut de la colonne et se refroidit en descendant au travers d'un échangeur frigorifique (phase 1). Amené à 3 °C au bas de la colonne, l'air saturé d'humidité condensante est alors mis en rotation par un système d'ailettes et se débarrasse de son eau par effet centrifuge et par gravité (phase 2). La limite de performance est 0 °C, température à laquelle l'eau condensée gèlerait, entraînant automatiquement un bouchage de l'élément.

L'originalité du système est la remontée de l'air froid au travers d'un deuxième échangeur situé au centre où l'air entrant à 35 °C en haut de la colonne cède sa chaleur à l'air froid et sec venant du déshydrateur situé en bas pour l'amener à une température de 20 °C plus propice à son utilisation (phase 3).

C'est donc véritablement un sécheur 3 en 1.

 
Colonne de Bouhy haute pression en acier inoxydable (cliché Drytec)

Applications industriellesModifier

Toutes les applications industrielles de l'air comprimé où un excès d'eau dans les circuits d'air comprimé peut poser des problèmes : automatisation, outillage, peinture, injection d'air dans un processus, applications médicales et respiratoires, chimie, distillation des gaz, vidange des silos.

PerformancesModifier

Comme tout sécheur frigorifique, la colonne de Bouhy permet d'atteindre des points de rosée de l'ordre de 3 °C, et même -20 °C après détente partielle. Des performances plus élevées de l'ordre de -60 à -70 °C peuvent être atteintes à l'aide de sécheurs à adsorption, beaucoup plus coûteux et délicats à exploiter. Par souci d'économie, les sécheurs à adsorption sont généralement précédés par un sécheur frigorifique.

Liens externesModifier