Ouvrir le menu principal

Cet article traite du terme colonial en mot de vocabulaire lié à l'histoire de France. Pour le jeu de société, voir Colonial Diplomacy.

Page d'aide sur l'homonymie Pour la notion générale, voir Colonialisme.

Un colonial, aux XIXe et XXe siècles, est un Français au service de la colonisation française dans les colonies de l'Empire, à savoir l'empire colonial français. On parle également de

  • la coloniale, ou armée coloniale, ou troupes coloniales.

Peu à peu, après 1945, l'époque étant à la décolonisation, du moins dans l'ancien empire colonial britannique, le terme colonial va tomber en désuétude.

Le terme "colonial" sera remplacé par « outre-mer », plus exotique et moins politique.

CitationsModifier

  • « Aussi les portraits des grands coloniaux participent à la construction de l'identité nationale au même titre que les autres personnages légendaires que sont Clovis ou Jeanne d'Arc. Cette histoire est émaillée de figures qui entrent dans le panthéon des personnages illustres de l'histoire de France, tels Bugeaud, Faidherbe, Brazza, Marchand, Lyautey, ou encore Gallieni ».

Éric Deroo, L'Illusion coloniale, Taillandier, 2005.

BibliographieModifier

  • Jacques Marseille, L’Âge d’or de la France coloniale, Albin Michel, 1986
  • R. Girardet, L’Idée coloniale en France
  • Alain Ruscio, Le Credo de l’homme blanc. Regards coloniaux français, XIXè-XXè siècles. Complexe, 1996.
  • A. Ruscio, Que la France était belle au temps des colonies. Anthologie des chansons coloniales et exotiques françaises. Maisonneuve Larose, 2001.
  • Charles-Robert Ageron, J. Thobie, G. Meynier, C. Coquery-Vidrovitch. Histoire de la France coloniale. Armand Colin. 1990.
  • H. Brunschwig, Mythes et réalités de l’impérialisme colonial français. Armand Colin. 1960.

Articles connexesModifier