Collision au sol de Los Angeles

La collision au sol de Los Angeles est une catastrophe aérienne qui a eu lieu le , à l'aéroport international de Los Angeles (LAX). À la suite d'une erreur du contrôle aérien, le Boeing 737-300 assurant le vol USAir 1493, alors en phase d’atterrissage, entre en collision sur la piste avec un Fairchild Metroliner assurant le vol SkyWest Airlines 5569. Les deux appareils encastrés sortent de la piste et s'immobilisent brutalement dans un bâtiment de l'aéroport.

Vol USAir 1493 - Vol SkyWest Airlines 5569
Diagramme montrant la trajectoire de l'avion impliqué dans l'accident.
Diagramme montrant la trajectoire de l'avion impliqué dans l'accident.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeCollision au sol
CausesIncursion sur piste, erreur du contrôle aérien
SiteAéroport international de Los Angeles, Los Angeles, États-Unis
Coordonnées 33° 56′ 58″ nord, 118° 24′ 34″ ouest
Caractéristiques des appareils
Le 737-3B7 d'USAir impliqué, sous son ancienne immatriculation (N360AU), ici en avril 1986}}
Le 737-3B7 d'USAir impliqué, sous son ancienne immatriculation (N360AU), ici en avril 1986
N683AV, l'appareil de la SkyWest Airlines impliqué dans l'accident, ici en octobre 1988}}
N683AV, l'appareil de la SkyWest Airlines impliqué dans l'accident, ici en octobre 1988
Type d'appareilBoeing 737-3B7Fairchild Metroliner
CompagnieUSAirSkyWest Airlines
No  d'identificationN388USN683AV
Lieu d'origineAéroport international de Syracuse-HancockAéroport international de Los Angeles
Lieu de destinationAéroport international de San FranciscoAéroport régional de Palmdale (en)
PhaseAtterrissageRoulage
Passagers8310
Équipage62
Morts2212 (tous)
Blessés30 (dont 13 graves)0
Survivants67 (dont 1 décédé plus d'un mois après, des suites de ses brûlures)0

Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol USAir 1493 - Vol SkyWest Airlines 5569
L'épave du vol 1493 après l'accident.

Les douze passagers et membres d'équipage à bord du Metroliner, ainsi que vingt-deux des occupants du 737 périssent dans l'accident. Soixante-sept personnes survivent à la collision.

Avions et équipages

modifier

Le vol 1493 d'USAir était un vol régulier au départ de Syracuse, dans l'État de New York, faisant plusieurs escales à Washington, Columbus et Los Angeles, avant de continuer vers San Francisco. Il était effectué par un Boeing 737-3B7, immatriculé N388US. Après le changement d'équipage à Washington, il était sous la supervision du commandant de bord Colin Franklin Shaw (48 ans), un pilote expérimenté qui comptait environ 16 300 heures de vol (dont plus de 4 300 heures en Boeing 737), assisté du copilote David T. Kelly (32 ans), qui totalisait environ 4 300 heures de vol, dont 982 heures en Boeing 737. Lors de l'approche à Los Angeles, il transporte 89 personnes à bord (83 passagers, quatre agents de bord et les deux pilotes).

Le vol 5569 de SkyWest Airlines était réalisé par un bi-turbopropulseur de type Fairchild SA227-AC Metroliner, immatriculé N683AV. Il devait décoller de Los Angeles pour sa dernière étape de vol de la journée. Il se dirigeait vers Palmdale , en Californie, avec dix passagers et deux pilotes à bord. L'avion n'était pas équipé d'enregistreur phonique (CVR), ni d'enregistreur de données de vol (FDR), car ceux-ci n'étaient pas obligatoire à l'époque.

Les deux pilotes du vol 5569 possédaient une expérience significative avec ce type d'avion. Le commandant de bord, Andrew Lucas (32 ans), totalisait environ 8 800 heures de vol (dont 2 101 en Metroliner) ; le copilote, Frank Prentice (45 ans), disposait de plus de 8 000 heures de vol (dont 1 363 heures avec Metroliner).

Accident

modifier

À l'atterrissage, le 737 est entré en collision avec le Metroliner, l'écrasant sous son fuselage, puis a dérapé sur la piste, avant de virer du côté gauche et de s'immobiliser de l'autre côté de la voie de circulation, contre une caserne de pompiers désaffectée, où il a finalement pris feu. De nombreux débris du Metroliner, y compris des éléments de la dérive, des ailes et du moteur droit, ont été retrouvés le long de la piste, et entre la piste et le bâtiment abandonné.

 
Plan des sièges du vol 1493.

Les 12 personnes à bord du Metroliner ont été tuées, ainsi que 22 des 89 occupants du 737. Les secouristes sont arrivés sur les lieux de l'incendie en quelques minutes et ont commencé l'évacuation du Boeing. En raison de l'intensité de l'incendie, trois des six issues de secours du 737 n'ont pu être utilisées. Aucune des sorties avant n'était utilisable, obligeant les passagers avant à utiliser les sorties situées au-dessus des ailes, dont une seule était utilisable, ce qui a retardé l'évacuation. La plupart des personnes mortes à bord du 737 ont succombé à l'asphyxie causée par la fumée, lors de l'incendie qui a suivi l'accident. En place gauche, le commandant Shaw a été tué sur le coup, lorsque le nez de l'avion s'est encastré par la gauche dans le bâtiment. Le copilote, qui était aux commandes, a sauté par la fenêtre.

Enquête

modifier

L'enquête a démontré que les deux appareils avaient strictement suivi les ordres de la tour, par conséquent l'accident est de la responsabilité du contrôleur aérien chargé de guider les avions. En l'occurrence, il s'agissait de Robin Lee Wascher qui a témoigné devant le NTSB. Elle reçoit un blâme pour avoir causé la collision. Elle a d'abord pensé qu'il s'agissait d'une bombe avant de se rendre compte que les deux avions venaient de se percuter.

Bien que le trafic aérien ne soit pas intense à Los Angeles ce soir-là, alors que le vol 1493 était en approche finale, la contrôleuse a été distraite par une série d'anomalies, notamment par une bande de progression de vol égarée, ainsi que par un autre avion qui avait quitté brutalement la fréquence radio de la tour de contrôle[1]. Le vol 5569 a ensuite reçu l'ordre de rouler jusqu'à la position de décollage, vers le milieu de la piste 24L, tandis que le vol 1493 recevait l'autorisation d'atterrir sur la même piste.

Conséquence

modifier

Depuis cet accident, Los Angeles affecté prioritairement les pistes extérieures (24R et 25L) aux atterrissages et les pistes intérieures (24L et 25R), aux décollages ; bien que des mouvements mixtes puissent avoir lieu dans certaines situations. Une nouvelle tour de contrôle a été construite, nettement plus grande et avec un meilleur point de vue, permettant une meilleure visibilité sur toutes les pistes et les voies de circulation de l'aéroport.

Avant cet accident, la Federal Aviation Administration (FAA) avait décidé d'obliger les compagnies aériennes à améliorer les normes d'inflammabilité des matériaux à bord. L'avion d'USAir avait été construit avant la date d'entrée en vigueur de ces exigences et n'avait pas bénéficié des modifications adéquates. Il était prévu qu'il soit modernisé au cours de l'année 1992.

Documentaire télévisé

modifier
  • Air Crash, « Sauvés de justesse », 4e épisode de la 9e saison.

Références

modifier

Articles connexes

modifier