Collège de Maisonneuve

établissement d'enseignement postsecondaire du Québec

Collège de Maisonneuve
Image illustrative de l’article Collège de Maisonneuve
Coordonnées
Localisation Montréal, Québec
Drapeau du Canada Canada
Adresse 3800, rue Sherbrooke Est
Coordonnées 45° 33′ 02″ nord, 73° 33′ 13″ ouest
Site web www.cmaisonneuve.qc.ca
Site Web de son association étudiante www.sogeecom.org
Informations
Fondation
Régime linguistique Français
Fondateur père Hervé Morin
Équipe sportive Les Vikings
Chiffres clés
Nombre d'étudiants 7000
Nombre de programmes offerts 17
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Collège de Maisonneuve
Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal
(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Collège de Maisonneuve

Le Collège de Maisonneuve est un collège d'enseignement général et professionnel situé à Montréal, dans l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. L'édifice principal est situé sur la rue Sherbrooke Est près du stade olympique, dans l'est de la ville. Le Collège de Maisonneuve accueille plus de 7 000 étudiants chaque année.

HistoriqueModifier

L'établissement a été fondé en 1929 sous le nom de Collège Sainte-Croix[1]. Il a porté le nom d'Externat classique Sainte-Croix de 1934 à 1956[2].

C'est en 1967 qu'il est devenu public et a changé de nom pour Collège de Maisonneuve[3].

Le journal étudiant s'intitule Le Trait d'Union. Il a publié son premier numéro en , ce qui en fait le plus vieux journal étudiant francophone d’Amérique du Nord toujours publié[4].

Le la Fédération des Organismes évolue et la Société générale des étudiantes et étudiants du Collège de Maisonneuve (SoGÉÉCoM) est fondée. C'est cette association qui représente encore les étudiant(e)s du Collège de Maisonneuve.

A l’automne 1990, les étudiants du Collège de Maisonneuve participèrent à une grève contre la hausse des frais de scolarité.

Le film Polytechnique, réalisé par Denis Villeneuve et sorti en 2009, comporte plusieurs scènes filmées au collège[5].

Depuis 2011, le Collège peut aussi compter parmi ses clubs le Club entrepreneur étudiant du Collège de Maisonneuve, membre de l'Association des clubs d'entrepreneurs étudiants du Québec (ACEEQ).

En 2012, les étudiants et étudiantes du Collège de Maisonneuve participèrent au mouvement du Printemps érable.

Les étudiants et étudiantes supportèrent la lutte pour la rémunération des stages, avec de brèves grèves à l'automne 2018 et à l'hiver 2019.

Le collège fut en grève en hiver et au printemps 2019 dans le cadre de la mobilisation internationale autour de la crise environnementale.

Le campusModifier

L'édifice principal comporte un jardin intérieur dans lequel se trouve un pendule de Foucault (endommagé) reproduit en 1986 par les membres du Département de physique[4]. Il compte également une salle de spectacle, la salle Sylvain-Lelièvre, d'une capacité de 480 places et qui permet d’accueillir des spectacles musicaux, des conférences, des congrès, des pièces de théâtres et les collations des grades. Le campus comprend un terrain de football.

Le Collège de Maisonneuve abrite l'Institut de chimie et de pétrochimie ainsi que trois centres collégiaux de transfert de technologie reconnus par le Ministère de l'Enseignement supérieur, soit le Centre d’études des procédés chimiques du Québec (CEPROCQ) et l'Institut de technologie des emballages et du génie alimentaire (ITEGA) et l'Institut de recherche sur l'intégration professionnelle des immigrants (IRIPI). Ces centres offrent des services de recherche et développement de soutien technique et de formation aux entreprises.

Le Collège héberge également cinq équipes d'improvisation théâtrale.

Enseignants notablesModifier

  • Normand de Bellefeuille, écrivain et professeur de littérature et de communication;
  • Robert Hébert, département de philosophie, auteur de plusieurs livres et d'une quarantaine d'articles;
  • Sylvain Lelièvre, auteur-compositeur-interprète qui fut professeur de littérature et de chanson à partir de 1968 ;
  • Alexandre Rekik, physicien, doctorat de l'Université Harvard (1999), auteur du livre L'atome, d'hier a aujourd'hui (2001);
  • Marc Séguin, physicien, coauteur du livre "Astronomie & Astrophysique" (Prix du Ministre, 1995) et traducteur de la série des livres de physique collégiale d'Harris Benson (Prix du ministre 2004-2005)[6][source insuffisante] ;

Étudiants notablesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le père Hervé Morin — Un homme et ses missions
  2. Chronologie 1945–1959
  3. Chronologie 1960–1974
  4. a et b Chronologie 1975–1990
  5. « Polytechnique : film bilingue », sur La Presse, (consulté le ).
  6. Tous ces livres sont publiés aux Éditions du renouveau pédagogique (ERPI).
  7. « Un diplômé de Polytechnique devient astronaute canadien », Carrefour de l'actualité,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier