Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collège Sainte-Marie.

Le Collège Sainte-Marie (1850-1893)

Le Collège Sainte-Marie est un collège jésuite de Montréal (Québec, Canada). Fondé en 1848 il a cessé d'exister en 1969, à la suite de son incorporation au sein de ce qui est devenu l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Sommaire

Bref historiqueModifier

 
Félix Martin

En 1846, les jésuites désirent fonder à Montréal un collège catholique francophone. L'évêque de Montréal, Mgr Ignace Bourget accueille favorablement leur projet. En 1848, ils achètent un terrain situé au nord du boulevard Dorchester et à l'ouest de la rue Bleury. Les activités du collège débutent cette même année dans une maison de la rue Saint-Alexandre[1]. Le père Félix Martin (1804-1886) en est le premier recteur[2]. La construction du collège en pierre est terminée en 1850[3].

Le Collège Sainte-Marie ouvre des composantes anglophones à compter de 1889 (le St. Mary's College). Celles-ci se détacheront en 1896 pour former le Loyola College (qui fusionnera en 1974 avec l'Université Sir-George-Williams pour créer l'Université Concordia).

Dirigé par les Jésuites, le Collège dispensait le cours classique de huit ans.

Bien que maître de son programme d'études, le Collège ne délivrait pas de diplômes lui-même ; ceux-ci étaient décernés par l'Université Laval, puis, à partir de 1920, par l'Université de Montréal, auxquelles il a été successivement affilié.

En 1969, le Collège Sainte-Marie perdra son existence propre en devenant une constituante fondatrice de l'Université du Québec à Montréal.

Église du collègeModifier

Article détaillé : Église du Gesù (Montréal).

L'un des bâtiments historiques du collège, l'ancienne chapelle, est à présent l'Église du Gesù (baptisée du nom de l'église romaine, où repose le corps de saint Ignace de Loyola). C'est un des bâtiments religieux les plus anciens de Montréal, qui abrite notamment les salles du Gesù, le théâtre le plus ancien de Montréal.

PersonnalitésModifier

 
1919. Des élèves dans la cour du collège tenant des boucliers décorés d'une feuille d'érable.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier