Collège Saint-Martial

Le collège Saint-Martial est un ancien collège de l'université de Toulouse. Ses bâtiments se trouvaient à l'angle sud-est de la place du Capitole, dans l'actuel quartier du même nom (secteur 1) de Toulouse, en France.

Collège Saint-Martial
(la) Collegium Sancti Martialis
Aubert.svg
Blason d'Innocent VI
Histoire
Fondation
Dissolution
Statut
Type
Régime linguistique
Fondateur
Chiffres-clés
Étudiants
20 collégiats
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Toulouse
voir sur la carte de Toulouse
Red pog.svg

HistoireModifier

Le collège accueille des boursiers. Il est fondé en 1359 par le pape Innocent VI, qui avait dans sa jeunesse étudié le droit à l'université de Toulouse. Il se trouve alors au sud du quartier universitaire de la ville. Épargné lors de la suppression de la plupart des collèges toulousains en 1551, il ne subsiste que difficilement, jusqu'à la Révolution française. En 1751, le collège Pélegry de Cahors a été réuni au collège Saint-Martial de Toulouse. Le collège est fermé à la Révolution.

Il est occupé à partir de 1792 par un théâtre, le Théâtre de la Liberté et de l'Égalité. Mais en 1818, celui-ci est fermé et l'ancien collège est finalement démoli alors que l'architecte Jacques-Pascal Virebent fait aménager la place du Capitole.

VestigesModifier

Dans la cour intérieure du Grand Hôtel de l'Opéra sont conservés des éléments de l'ancien collège Saint-Martial.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Marcel Fournier, Les statuts et privilèges des universités françaises depuis leur fondation jusqu'en 1789, tome I, Universités d'Orléans, Angers, Toulouse, Paris, 1890.
  • Marcel Fournier, « Les bibliothèques des collèges de l'Université de Toulouse. Étude sur les moyens de travail mis à la disposition des étudiants au Moyen Âge » - II. 1363 Bibliothèque du collège Saint-Martial, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 1890, tome 51, p. 453-455 (lire en ligne)
  • M. de Lahondès, « Armoiries dans l'ancien collège Saint-Martial », dans Bulletin de la Société archéologique du Midi de la France, 1894, no 13, p. 63 (lire en ligne)
  • Benjamin Paumès, « Les étudiants et les régents du collège Saint-Martial à Toulouse », dans Bulletin de la Société archéologique du Midi de la France, 1904, no 32, p. 500-505 (lire en ligne)
  • I. Rozès, « Plan et chapiteaux du collège Saint-Martial », dans Bulletin de la Société archéologique du Midi de la France, 1912-1914, no 42-43, p. 155-156 (lire en ligne)
  • Jules Chalande, « Histoire des rues de Toulouse », Mémoires de l'Académie des Sciences et Belles-Lettres de Toulouse, 12e série, tome VII, Toulouse, 1929, p. 97-98 (lire en ligne).  

Articles connexesModifier

Liens externesModifier