Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.
Colette Duval
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Colette Duval et Gil Delamare en 1960.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière Condé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint

Colette Duval, née en 1930 et morte en 1988, est une parachutiste française, mannequin de haute couture et comédienne.

En 1951, à 21 ans, elle débute dans le parachutisme à Saint-Yan (Saône-et-Loire)

Le au-dessus de Cannes, elle saute d'environ 8 600 mètres d'altitude depuis un avion Nord 2501. Elle a failli se noyer et son record ne sera pas homologué par manque de précision sur la hauteur exacte de son saut.

En 1956, elle a une liaison médiatisée avec le cascadeur automobile Gil Delamare.

Durant un séjour du couple au Brésil, elle saute le 23 mai 1956 d'un bombardier Forteresse Volante B17 prêté par l'armée locale au-dessus de la baie de Rio de Janeiro, d'une altitude de plus de 37 500 pieds (12 080 mètres selon la tour de contrôle locale). Elle ouvre son parachute à 250 mètres du niveau de l'océan, soit une chute de plus de 11 830 mètres. Repêchée dans l'Atlantique, son record mondial ne sera finalement pas non plus homologué, l'ensemble des conditions règlementaires n'ayant pas été réunies, la tour de contrôle n'ayant été, de plus, pas avertie.

En 1958, elle établit une meilleure performance internationale avec huit autres parachutistes (dont Gil Delamare et Andernos Mosconi) à Blida, en sautant d'une hauteur de 7 000 mètres de nuit. La même année, elle joue son propre rôle dans le film Une balle dans le canon.

Une mauvaise chute mit fin à sa carrière.

Elle s’improvise alors forestière lors d’un séjour gabonais puis retourne en France et fonde une boutique de mode au Caunet avant d’ouvrir une boîte de nuit à Font-Romeu.

Elle sera aussi de distribution dans Un clair de lune à Maubeuge (1962), Mort d'un pourri (1977), L'Homme pressé (1977), et Sauve-toi, Lola (1986).

Un dossier lui est consacré dans Aviation Magazine International no 134 du 26 mai 1955, à la suite de ses exploits sud-américains.

Elle décède d'un cancer et est enterrée au cimetière de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) avec son compagnon, le cascadeur et acteur Gil Delamare

BibliographieModifier

  • La sainte pétoche (1959) ;
  • Mon parachute et moi (1961) ;
  • S'en fout la mort (1986, éd. Fanval).

FilmographieModifier

Liens externesModifier