Ouvrir le menu principal

Col de Romme

col français

Col de Romme
Image illustrative de l’article Col de Romme
Altitude 1 297 m
Massif Chaîne des Aravis (Alpes)
Coordonnées 46° 01′ 48″ nord, 6° 34′ 26″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeArve
(nord-est)
Vallée du Foron
(sud-ouest)
Ascension depuisCluses Le Reposoir
Déclivité moy.8,8 % 5,1 %
Déclivité max.12,5 % 8,6 %
Kilométrage9,3 km 6,6 km
AccèsD 119 D 119

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Col de Romme

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de Romme

Le col de Romme se situe au sein du massif des Aravis, dans le département français de la Haute-Savoie. Il culmine à 1 297 mètres d'altitude.

Ascension cyclisteModifier

Le col a été emprunté à trois reprises par une compétition cycliste professionnelle : lors du Critérium du Dauphiné libéré, en 1992, puis par le versant septentrional par les coureurs cyclistes du Tour de France 2009, lors de la 17e étape[1] où le Luxembourgeois Fränk Schleck est passé en tête, et du Tour de France 2018 lors de la 10e étape, que Julian Alaphilippe a franchi en première position.

Ce versant présente une déclivité moyenne de 8,7 %, sur 8,3 kilomètres d'ascension. Celle-ci débute de Cluses, par deux premiers kilomètres à plus de 11 % de moyenne. Les kilomètres deux à quatre varient entre 8 et 9 %, avec un pourcentage maximal de 13 % à la fin. Le kilomètre, à 7,3 %, traverse le village de Nancy-sur-Cluses. Après avoir franchi cette localité, la pente se durcit, avec une moyenne de près de 9,9 % durant les cinquième et sixième kilomètres. Les deux derniers kilomètres alternent entre 9,3 et 7,5 % avant de parvenir à la station de ski de Romme, à 1 297 mètres[2].

Notes et référencesModifier