Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aspin.

Col d'Aspin
Image illustrative de l’article Col d'Aspin
Vue sur le col d'Aspin légèrement en contrebas.
Altitude 1 489 m
Massif Massif de l'Arbizon (Pyrénées)
Coordonnées 42° 56′ 33″ nord, 0° 19′ 39″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeVallée de Payolle
(ouest)
Vallée d'Aure
(est)
Ascension depuisSainte-Marie-de-Campan Arreau
Déclivité moy.5,1 % 6,7 %
Déclivité max.8,5 % 9,5 %
Kilométrage12,8 km 12 km
AccèsD 918 D 918
Fermeture hivernale aucune

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Col d'Aspin

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Col d'Aspin
Vue sur le pic du Midi depuis le sommet du col

Le col d'Aspin (alt. 1 489 m[1]) est un col de montagne routier des Pyrénées, situé dans le département français des Hautes-Pyrénées, en Occitanie. Il est emprunté par la route des cols.

Sommaire

GéographieModifier

Il relie la vallée de Campan et la vallée d'Aure, soit Sainte-Marie-de-Campan à Arreau, l'accès pouvant se faire à partir de la station de ski de fond de Payolle.

HistoireModifier

Achille Jubinal, lors de la séance du corps législatif du 22 juin 1868, s'exclame :

« Écoutez ceci : il y a cinq ou six ans, on ne traversait le col d'Aspin qu'à cheval. Maintenant, grâce à l'Empereur, qui a eu personnellement l'idée des routes thermales, nous passons au col de Torte et au col d'Aspin, à 1 800 mètres au-dessus du niveau de la mer ; à Tourmalet, ainsi qu'au col de Geyresourde, qui descend par Luchon ; nous passons a 2 000 mètres d'altitude avec des voitures à quatre chevaux, aussi facilement que vous traversez en Daumont la place de la Concorde. (Exclamations et rires.)
Pourquoi donc un chemin de fer ne pénétrerait-il pas là où vont à présent les voitures[2] ? »

TourismeModifier

On peut y faire des randonnées toute l'année et y admirer le lac de Payolle et de nombreux sapins.

CyclismeModifier

 
Cyclotouristes au sommet du Col d'Aspin

Le col d'Aspin est bien connu des cyclo-touristes. Le Tour de France l'a emprunté à 74 reprises[3],[4], le dernier passage datant du au cours de la 19e étape reliant Lourdes à Laruns.

Voici la liste des passages du Tour de France avec les coureurs passés en tête :

ProfilModifier

Sur le versant est, depuis la bifurcation (697 m)[5] entre les routes D929 et la D918 à la sortie d'Arreau, le col d’Aspin est long de 12 km à 6,6 %. Après 2,1 km plutôt roulants à 4,2 % de moyenne, la pente devient plus sérieuse avec un kilomètre à 8 % qui suit le croisement (785 m) avec la petite route à gauche menant à Aspin-Aure. La particularité de ce versant du col d’Aspin est la présence de feuillus au bord de la route à intervalles irrégulières, dans une montée en lacets à travers les prairies bucoliques. À cinq kilomètres du sommet débute un kilomètre plus pentu à 9 % de moyenne[6] (affiché à 9,5 %). Les ultimes kilomètres grimpent à environ 7,5 % de moyenne (affichés à 8 %) et quelques portions un peu plus rectilignes.

Sur le versant ouest, depuis l'église de Sainte-Marie-de-Campan (851 m)[7], l’ascension est longue de 12,85 km à 4,95 %. Cependant la première partie de la montée est faite de 7,5 km qui présentent peu de difficultés si ce n’est un kilomètre à 6 % débutant à 8 km du sommet[6]. La station de Payolle est même précédée d'une portion très roulante[6]. Mais après avoir dépassé la station (1 093 mètres d’altitude en son centre), un kilomètre affiché à 9 % après la carrière de marbre d'Espiadet annonce un final nettement plus difficile avec une ascension en lacets dans une forêt de conifères jusqu’au sommet et des moyennes de 8 et 8,5 % sur les trois kilomètres suivants. Les deux derniers kilomètres terminent par un pourcentage de près de 7 %. Ce versant peut être ainsi décomposé en deux parties : environ 7,5 km à 3,2 % jusqu'à Payolle et 5,35 km à 7,4 % pour le reste. Mais pour les cyclistes qui descendent du col de la Hourquette d'Ancizan et qui entament l'ascension à une intersection (1 083 m)[8] à l'entrée de Payolle, l'ascension ferait environ 5,9 km à 6,85 % de moyenne.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :