Ouvrir le menu principal
Carte des pays de Bretagne avec le Coglais au nord-est

Le Coglais est un ancien pays du nord-est de l'Ille-et-Vilaine et de la Bretagne.

Sommaire

DescriptionModifier

Centré autour du bourg de Coglès où se trouvait le château féodal, le pagus du Coglais couvrait les territoires des paroisses du Châtelier, de Coglès, du Ferré, de Montours, de Parigné, de Poilley, de Saint-Brice-en-Coglès, de Saint-Étienne-en-Coglès, de Saint-Germain-en-Coglès et de La Selle-en-Coglès ainsi qu'une partie de celles de Baillé, de Saint-Marc-le-Blanc, du Tiercent et de Villamée. De nos jours cela correspond aux 11 communes du canton de Saint-Brice-en-Coglès et à une partie du canton de Louvigné-du-Désert. La communauté de communes du Coglais, regroupant les 11 communes du canton de Saint-Brice-en-Coglès, ne recouvre donc pas entièrement le territoire historique.

ToponymieModifier

Le nom est peut-être un dérivé du nom breton gougleiz qui signifie le nord. Son ancienne graphie était Coglès que l'on retrouve dans le nom de plusieurs communes : Coglès, Saint-Brice-en-Coglès, Saint-Étienne-en-Coglès, Saint-Germain-en-Coglès et La Selle-en-Coglès.

HistoireModifier

L'origine du Coglais pourrait remonter à l'époque gallo-romaine avec la constitution d'un pagus au sein de la cité des Riedones.

En 1204, il fut donné par Geoffroy de Fougères à son grand-oncle et tuteur Guillaume l'Angevin.

LangueModifier

Autrefois, il existait un parler coglais, appartenant à l'ensemble des dialectes du gallo. Une ancienne croyance locale lui prêtait des influences de l'italien. Elle vient d'un étymologiste amateur qui crut au XIXe siècle y avoir détecté des mots proches de la langue italienne et qu'il attribua de manière fantaisiste, à une tribu d'Italie, les Cogliori, qui serait venue avec les troupes de Jules César[1].

GastronomieModifier

La Coglaise ou andouille du Coglais est une spécialité locale d'andouille traditionnelle et d'andouille crue.

BibliographieModifier

  • La vie quotidienne dans le Coglais au XIXe siècle de Amand Dagn̈et, 1996
  • Paul Banéat - Le département d'Ille-&-Vilaine. Histoire, archéologie, monuments, 1927.

Notes et référencesModifier

  1. Annales de Bretagne, par la faculté de lettres de l'université de Rennes, 1899. p. 690