Ouvrir le menu principal

Coco Chanel (téléfilm)

mini-série brito-italo-française (2008)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coco Chanel (homonymie) et Chanel.
Coco Chanel
Titre original Coco Chanel
Réalisation Christian Duguay
Scénario James Carrington
Carla Giulia Casalini
Acteurs principaux
Sociétés de production Pampa Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Biographie, comédie dramatique
Durée 139 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Coco Chanel est un téléfilm britanno-italo-français réalisé par Christian Duguay et diffusé aux États-Unis le [1] sur Lifetime, et en deux parties dans certains autres pays.

Le réalisateur a choisi le comédien français Olivier Sitruk pour incarner Boy Capel[2]. Ce téléfilm a commencé à être diffusée en par différentes TV européennes (Italie, Suisse, Belgique[3] et France[4]).

SynopsisModifier

La célèbre styliste française Coco Chanel, au crépuscule de sa vie, se souvient de ses débuts… D’origine modeste, la jeune Gabrielle Chanel apprend la couture comme il était de coutume pour les filles. Très douée, elle trouve rapidement un emploi de couturière, mais aspire à s’élever socialement. Elle va révolutionner la mode en libérant la femme du carcan des jupons et autres corsets…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Le téléfilm a été vu par environ 5,2 millions de téléspectateurs[5] lors de sa première diffusion américaine.

En France, la première partie a attiré 4,57 millions de téléspectateurs[6], et la deuxième partie, 4 636 845 téléspectateurs[7].

DistinctionModifier

Autour du filmModifier

  • Shirley MacLaine[8] : « Chanel pouvait se montrer assez méchante, mais elle a été si malheureuse… Ce qui m'a attirée, en plus de ses contradictions, est sa dureté. Elle a été tourmentée toute sa vie entre l'amour et son génie créatif. […] La mode, je n'y connais rien ! J'ai été marquée par son côté indomptable, sa complexité. Je ne l'ai jamais rencontrée, je crois que je m'en souviendrais, sinon ! »
  • Des scènes ont été tournées au Grand café de Moulins[9] que Coco Chanel aurait fréquenté[9].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Entertainment Legend and Academy Award(R) Winner Shirley Maclaine (Terms of Endearment) Stars in the Three-Hour Lifetime Original Movie Event, Coco Chanel, Premiering Saturday, September 13 », sur TheFutonCritic,
  2. (en) Marilyn Moss, « Coco Chanel telepic boasts pleasing aroma », sur Reuters,
  3. À la RTBF les 13 et 20 décembre 2008 (journal belge Le Soir des 13-14 décembre 2008, page 42 : La loi de Coco — Avant le film avec Audrey Tautou, le téléfilm avec Shirley MacLaine).
  4. Sur France 2 les 29 et 30 décembre 2008.
  5. (en) « Ooh La La!!!! Lifetime Original Movie Coco Chanel Fashions 5.2 Million Viewers and 4.5 Household Rating During September 13 Premiere », sur TheFutonCritic,
  6. Pascal Muscarnera, « Audiences : Coco Chanel fait sa révolution ! », sur Allociné,
  7. Pascal Muscarnera, « Audiences : Coco Chanel tire sa révérence », sur Allociné,
  8. Extrait de son interview par Aurélie Raya, parue dans le no 3081 de Paris Match du 5 au 11 juin 2008.
  9. a et b Sylvie Jolivet, « Le Grand Café fait rayonner Moulins », Les Echos,‎ (lire en ligne, consulté le 25 avril 2017).

Liens externesModifier