Ouvrir le menu principal

Club athlétique des sports généraux (rugby à XV)

club français de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour le club omnisports, voir Club athlétique des sports généraux.
CASG Paris
Logo du CASG Paris
Généralités
Nom complet Club athlétique des sports généraux
Noms précédents Club athlétique de la Société générale (1903-1919)
Fondation 1903
Disparition
Couleurs Bleu ciel et Blanc
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de 2e division (1)

Le Club athlétique des sports généraux, également connu sous son acronyme CASG Paris, est un club français de rugby à XV basé à Paris. En tant que section du club omnisports homonyme, il fusionne en 1995 avec le Stade français Paris.

HistoriqueModifier

 
Photo de groupe du CASG pendant la saison 1921-1922.

La section rugby à XV du CASG est l'une des sections existantes dès la création du club omnisports en 1903. L'équipe participe au championnat de France jusqu'en 1958, année de sa relégation en 2e division[1]. Elle atteint entre autres la finale de la zone Nord[Note 2] en 1943, concédée contre l'Aviron bayonnais sur le score de 33-0 : le CASG manque ainsi de disputer la finale du championnat de France[2].

L'équipe partage ses terrains pour la saison 1958-1959 avec le Racing club de France. De retour en 1re division, le CASG décide de se séparer du club du Racing afin de bénéficier à nouveau en exclusivité de ses propres installations. Le club est à nouveau relégué deux saisons plus tard, en 1987[1].

Le , le club se restructure et fusionne avec le Stade français, donnant lieu à la naissance du Stade français CASG[1].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. La zone Nord correspond au championnat disputé entre les 40 clubs de la zone occupée.

RéférencesModifier

  1. a b et c « Présentation - Paris Jean Bouin, section rugby », sur www.parisjeanbouin.fr, Paris Jean-Bouin (consulté le 27 mars 2016).
  2. « Parc des Princes, Paris, 21 mars 1943 », sur www.lnr.fr, LNR, (consulté le 27 mars 2016).

Articles connexesModifier