Ouvrir le menu principal

Clindamycine
Image illustrative de l’article Clindamycine
Identification
No CAS 18323-44-9
No ECHA 100.038.357
No CE 242-209-1
Code ATC D10AF01 G01AA10 J01FF01
DrugBank DB01190
PubChem 29029
SMILES
InChI
Apparence solide
Propriétés chimiques
Formule brute C18H33ClN2O5S  [Isomères]
Masse molaire[1] 424,983 ± 0,026 g/mol
C 50,87 %, H 7,83 %, Cl 8,34 %, N 6,59 %, O 18,82 %, S 7,55 %,
Propriétés physiques
fusion 255 °C
Solubilité 30,6 mg·L-1 eau
Écotoxicologie
DL50 2 618 mg·kg-1 rat s.c.

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La clindamycine est un antibiotique. C'est un dérivé semi-synthétique de la lincomycine, proche des macrolides. Elle appartient à la famille des lincosamides.

Sommaire

Contre-indicationModifier

La solution topique de clindamycine est déconseillée :

  • aux personnes allergiques aux médicaments contenant de la clindamycine ou de la lincomycine ;
  • aux personnes possédant des antécédents de troubles stomacaux ;
  • aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.

Effet indésirablesModifier

Les effets secondaires les plus fréquents sont la sécheresse et la desquamation de la peau, les crampes, les maux d'estomac, la photosensibilité, la diarrhée et les nausées.

Spécialités contenant de la ClindamycineModifier

  • Dalacine

Clindamycine (usage externe)
Noms commerciaux
  • Clindamycine Stragen (France),
  • Dalacin (Belgique),
  • Dalacin T (Suisse, Canada),
  • Dalacin V (Suisse),
  • Dalacine (France),
  • Zindaclin (Belgique),
  • Zindacline (France)
Classe anti-acnéique
Autres informations
  • inflammations des voies respiratoires et des poumons ainsi que dans le domaine ORL (par exemple, pharyngite, amygdalite, pneumonie, otite moyenne, sinusite, scarlatine, bronchite) ;
  • inflammations de la peau et des parties molles (par exemple abcès, furoncles, infections de plaies, acné) ;
  • inflammations osseuses et articulaires ;
  • inflammations des organes génitaux féminins ;
  • inflammations des dents et gencives.

Sous classe:

DiversModifier

La clindamycine sera mise au point en 1966, en modifiant chimiquement la lincomycine naturelle [2].

La clindamycine fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[3].

Liens externesModifier

  • Compendium suisse des médicaments : spécialités contenant Clindamycine

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Smieja,M., « Current indications for the use of clindamycin: A critical review », Can J Infect Dis., vol. 9, no 1,‎ , p. 22-28 (PMCID 3250868, lire en ligne, consulté le 10 septembre 2018)
  3. WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013