Ouvrir le menu principal

Claude Greff

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greff.

Claude Greff
Illustration.
Fonctions
Conseillère régionale du Centre-
Val de Loire
En fonction depuis le
(3 ans et 10 mois)
Élection 13 décembre 2015
Président François Bonneau

(5 ans, 11 mois et 12 jours)
Élection 28 mars 2004
Président Michel Sapin
Secrétaire d'État chargée de la Famille

(10 mois et 11 jours)
Président Nicolas Sarkozy
Gouvernement François Fillon III
Prédécesseur Nadine Morano (indirectement)
Successeur Dominique Bertinotti
Députée de la 2e circonscription
d'Indre-et-Loire

(5 ans)
Réélection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique UMP (2012-2015)
LR (2015-2017)
Prédécesseur Raymond Lancelin
Successeur Daniel Labaronne

(9 ans, 1 mois et 10 jours)
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
Législature XIIe et XIIIe
Groupe politique UMP
Prédécesseur Jean-Jacques Filleul
Successeur Raymond Lancelin
Conseillère municipale de Tours

(8 ans et 10 mois)
Élection 18 juin 1995
Maire Jean Germain
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Briey (Meurthe-et-Moselle)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Infirmière

Claude Greff, née le à Briey (Meurthe-et-Moselle), est une femme politique française. Députée d'Indre-et-Loire à partir de 2002, elle est secrétaire d'État chargée de la Famille de juin 2011 à mai 2012 au sein du gouvernement François Fillon III.

BiographieModifier

Enfance et étudesModifier

Carrière d'infirmièreModifier

Avant ses mandats politiques, elle était infirmière hospitalière[1],[2]. Elle est mariée et mère de quatre enfants[1],[2].

Carrière politiqueModifier

Claude Greff estime être de sensibilité « gaulliste humaniste »[2].

DéputéeModifier

Elle est élue députée le , pour la XIIe législature (2002-2007[2]), dans la deuxième circonscription d'Indre-et-Loire. Elle fait partie du groupe UMP. Elle est réélue[2] le , pour la XIIIe législature (2007-2012), au second tour des législatives. Elle est secrétaire du bureau de l'Assemblée nationale et membre de la commission des affaires culturelles[3]. En 2008, le Premier ministre François Fillon lui confie une mission sur « la mobilité professionnelle et géographique »[3]. Elle s'engage alors en premier lieu dans le Plan Cancer et la loi Hôpital, patients, santé et territoire[2].

Elle est membre du Haut conseil à l'intégration[4]. Au sein de l'UMP, elle est secrétaire nationale chargée des écoles, des collèges et des lycées[3],[2]. Elle est la créatrice de l’association « Femmes de Touraine »[2].

Elle est réélue députée d'Indre-et-Loire le 20 juin 2012 pour la XIVe législature (2012-2017).

Commission et délégationModifier

Claude Greff est membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation et membre de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes[5].

Secrétaire d'ÉtatModifier

Le , elle est nommée secrétaire d'État chargée de la Famille lors d'un remaniement du troisième gouvernement Fillon. Elle est notamment chargée de mettre au point une « feuille de route » sur la politique familiale[2].

Depuis 2012Modifier

Le 27 novembre 2012, elle adhère au groupe Rassemblement UMP présidé par François Fillon[6].

Le 9 décembre 2014, Nicolas Sarkozy, élu président de l'UMP, la nomme secrétaire nationale de l'UMP chargée des solidarités[7].

Le 5 juin 2015, Nicolas Sarkozy, président des Républicains, la nomme déléguée aux affaires sociales[8]. Elle est membre de la commission exécutive des Républicains[5].

Elle soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[9]. Dans le cadre de sa campagne, elle est nommée oratrice nationale chargée des affaires sociales.

Candidate à sa réélection lors des élections législatives de 2017, elle est battue par le candidat LREM Daniel Labaronne.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandats locaux
Mandats parlementaires
Fonction ministérielle
  • -  : secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargée de la Famille

Notes et référencesModifier

  1. a et b Son site personnel www.claudegreff.fr
  2. a b c d e f g h et i A.-N. R., « La discrète Claude Greff souhaite être la secrétaire d'État de toutes les familles », Le Figaro, 25 juillet 2011, page 3.
  3. a b et c Ph. G., « Claude Greff, la carte famille », Le Figaro, 30 juin 2011, page 4.
  4. Site du Haut conseil à l'intégration www.hci.gouv.fr
  5. a et b « Claude GREFF Députée d'Indre-et-Loire », sur Claude GREFF Députée d'Indre-et-Loire (consulté le 14 septembre 2015)
  6. Article du Monde (27.11.2012)
  7. « Nominations », u-m-p.org, 9 décembre 2014.
  8. http://www.republicains.fr/nouvelle_commission_executive_des_republicains
  9. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », lopinion.fr, 20 avril 2016.

Voir aussiModifier