Ouvrir le menu principal

Claude Dulong

historienne française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dulong.
Claude Dulong
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Marguerite-Claude Badalo-Dulong, dite Claude Dulong ou Claude Dulong-Sainteny, est une historienne française née à Limoges le [1] et morte à Paris le [2].

BiographieModifier

Diplômée de l'École des chartes en 1945, grâce à une thèse intitulée Ciperis de Vignevaux, chanson de geste du début du XVe siècle : étude et édition, et licenciée ès lettres, elle devient bibliothécaire, notamment à la bibliothèque municipale classée de Versailles.

Elle se tourne cependant rapidement vers la recherche et abandonne le Moyen Âge pour le XVIIe siècle, alternant ouvrages de fond et de vulgarisation. Elle participe en 1953 à un séminaire organisé à Harvard par Henry Kissinger, et c'est par ce canal, et par Jean Sainteny, que sera établie la liaison entre le gouvernement américain et Hô Chi Minh pour des négociations secrètes[3].

Parallèlement, elle épouse Jean Sainteny et fréquente les cercles politiques gaullistes, ce qui lui permet de publier en 1974 La Vie quotidienne à l'Élysée au temps de Charles de Gaulle.

L'ensemble de cette carrière lui permet d'être élue en 1995 à l'Académie des sciences morales et politiques, dans la section Histoire et Géographie, au fauteuil de Jean Laloy.

Elle est la mère d'Elvire Sainteny et de Guillaume Sainteny[2].

ŒuvresModifier

  • 1951 : Un amour déchiffré, La Rochefoucauld et Mme de La Fayette (en collaboration)
  • 1952 : Banquier du roi. Barthélemy Hervart, 1606-1676
  • 1956 : Trente ans de diplomatie française en Allemagne. Louis XIV et l'Électeur de Mayence (1648-1678)
  • 1958 : Asie jaune, Asie rouge
  • 1969 : L'Amour au XVIIe
  • 1980 : Anne d'Autriche
  • 1984 : La Vie quotidienne à l'Élysée au temps de Charles de Gaulle
  • 1984 : La Vie quotidienne des femmes au Grand Siècle
  • 1986 : Le Mariage du Roi-Soleil
  • 1989 : La Dernière Pagode
  • 1990 : La Fortune de Mazarin
  • 1991 : Histoire mondiale des femmes (en collaboration)
  • 1993 : Marie Mancini
  • 1996 : Amoureuses du Grand Siècle
  • 1999 : Mazarin
  • 2002 : Mazarin et l'argent

Notes et référencesModifier

  1. Bibliothèque de l'École des chartes, 1941, vol. 102, p. 387lire en ligne.
  2. a et b « Avis de décès de Jean Sainteny », sur Avis de décès (consulté le 4 novembre 2017).
  3. Claude Dulong, La dernière pagode; Grasset. (relation de cet aspect de sa vie)

Liens externesModifier