Claude Digeon

spécialiste de la littérature française du XIXe siècle

Claude Digeon, né le et mort en 2008[1], est un linguiste et historien français.

Claude Digeon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Il a étudié à l'École normale supérieure (promotion 1941)[2] et a obtenu l'agrégation de lettres (1946)[3] puis un doctorat d'État. Il s'est spécialisé dans l’étude du XIXe siècle français. De 1957 à 1970, il est professeur de littérature française à l'Université de la Sarre et directeur de l'Institut d'études françaises. Il devient ensuite directeur de l'université de Nice. Depuis son départ à la retraite, il y est professeur honoraire. Il a aussi périodiquement enseigné à Seattle et Berkeley en tant que visiting professor.

OuvragesModifier

[réf. non conforme]

  • Le dernier visage de Flaubert, Paris 1946[4]
  • La Crise allemande de la pensée française, 1959 (thèse réalisée en 1957)[5]
  • Notes sur le «Journal» de Michelet (1870-1874), Sarrebruck 1959
  • Flaubert (Connaissance des Lettres, vol 61), Paris, 1970

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier