Claude Confortès

acteur français

Claude Confortès est un acteur, dramaturge et réalisateur et français né le à Saint-Maur-des-Fossés (Seine)[1] et mort le à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). Il également écrit plusieurs pièces sous le pseudonyme de Claude Satèsen.

Claude Confortès
Description de cette image, également commentée ci-après
Claude Confortès en 1954
Nom de naissance Claude Albert Confortès
Naissance
Saint-Maur-des-Fossés
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 88 ans)
Bry-sur-Marne
Profession Réalisateur, acteur, dramaturge

Biographie modifier

Jeunesse et études modifier

Claude Confortès naît le à Saint-Maur-des-Fossés. Après de études de lettres, il étudie le théâtre avec Jacques Lecoq avant d'entrer dans la troupe du Théâtre national populaire (TNP) que dirige Jean Vilar.

Carrière modifier

Il s'intéresse très tôt à la dramaturgie, adaptant dès 1954 des textes de Ruzzante. Sa première pièce, Le Gisant (1958), lui vaut les encouragements de Vilar. En 1962, Roger Blin met en lecture Le Marathon qui sera traduite en 30 langues et jouée dans de nombreux pays.

En 1964, il devient l'assistant de Claude Berri auprès duquel il s'initie à la réalisation sur Le Vieil Homme et l'Enfant (1966), Mazel Tov ou le Mariage (1968) et Le Pistonné (1970). En 1969, il assiste Peter Brook au Centre international de recherche théâtrale.

Il fait la connaissance du dessinateur Georges Wolinski en 1968, dont il adapte l'album Je ne veux pas mourir idiot à la scène, devenant le pionnier du genre. Devant le succès public, il écrit avec lui Je ne pense qu'à ça qui sera jouée au théâtre Gramont en 1969, puis Le Roi des cons au théâtre de la Gaîté-Montparnasse en 1975. Puis c'est au tour du dessinateur Jean-Marc Reiser avec Vive les femmes en 1982. Il adaptera plusieurs de ces pièces au cinéma : Le Roi des cons en 1980, Vive les femmes ! en 1984 et Paulette, la pauvre petite milliardaire en 1986.

Mort modifier

 
Tombe de Claude Confortès au cimetière du Montparnasse (division 24).

Claude Confortès meurt le à Bry-sur-Marne, à l'âge de 88 ans[2]. Il est inhumé dans la chapelle familiale du cimetière du Montparnasse (division 24).

Théâtre modifier

En tant que comédien modifier

En tant que metteur en scène modifier

En tant qu'auteur modifier

Source : Le Répertoire des auteurs de théâtre

Filmographie modifier

Cinéma modifier

En tant qu'acteur modifier

En tant que réalisateur modifier

Télévision modifier

Notes et références modifier

  1. Aujourd'hui Val-de Marne.
  2. Claude Confortès sur MatchID.

Liens externes modifier