Ouvrir le menu principal
Claude Burdin
Description de l'image Claude Burdin.jpg.
Naissance
Lépin-le-Lac
Décès
Clermont-Ferrand
Nationalité Drapeau de la Savoie Duché de Savoie
Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la Savoie Duché de Savoie
Drapeau de la France France
Profession
Ingénieur

Claude Burdin, à Lépin-le-Lac (duché de Savoie) et mort le à Clermont-Ferrand (France), est un ingénieur des Mines d'origine savoyarde, naturalisé français le .

BiographieModifier

Il fait partie de la promotion X1807 de l'École polytechnique et de l'École nationale supérieure des mines de Paris, et devient professeur de l'École des mineurs de Saint-Étienne (devenue l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne). Il fait l'essentiel de sa carrière d'ingénieur à Clermont-Ferrand.

Travaillant sur le moulin à godets, il est le promoteur et le créateur de la première turbine, invention qui fut perfectionnée par son élève à Saint-Étienne, Benoît Fourneyron. Cette turbine – à axe vertical – fut installée en 1825 dans un moulin situé à Pontgibaud ; elle avait un rendement énergétique de 67 %[1].

Il devient membre correspondant de l'Académie de Savoie le [2] et de l'Académie des sciences en 1842.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sources et référencesModifier

  • (en) Bryan H. Bunch, Alexander Hellemans, The history of science and technology : a browser's guide to the great discoveries, inventions, and the people who made them, from the dawn of time to today, Houghton Mifflin Harcourt, (ISBN 978-0-6182-2123-3), p. 325.

Lien externeModifier