Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourbonnais.
Claude Bourbonnais

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Île Perrot, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Carrière
Années d'activité 1983-
Qualité Pilote automobile


Claude Bourbonnais est un pilote et instructeur automobile né le à l'Île Perrot, Québec, au Canada.

Il débute en karting en 1983 et décroche le titre de champion du Québec de F-125 en 1984. En 1985, il fait le saut dans le championnat canadien de Formule 2000 où il est nommé « Recrue de l’année ». En 1987, il remporte sa première victoire au Mont-Tremblant. Il est champion canadien en 1988 et 1989 grâce à un total de douze victoires durant ces deux saisons.

En 1989, il participe aussi à sept manches du championnat de Formule Atlantique et remporte trois courses à Lime Rock Park au Connecticut, à Road America au Wisconsin et Topeka au Kansas [1].

En 1990, il termine deuxième de la division Atlantique du championnat de Formule Atlantique grâce à deux autres victoires à Lime Rock Park et Topeka[2], et remporte l’épreuve de Vancouver dans la division Pacifique. Cette même année, il participe à une épreuve de Formule 3000 au Mans. L’année suivante, il retourne au Mans, cette fois pour les 24 heures au sein de l’équipe Courage.

En 1992, il entreprend une saison extrêmement prometteuse en Formule 2 britannique en terminant 4e à Oulton Park, 3e à Donington et 5e à Brands Hatch [3]. Après trois courses, il est troisième au classement des pilotes mais doit abdiquer, faute de budget.

En 1993, il revient en Formule Atlantique et signe sept victoires : Long Beach, Milwaukee, Mosport, Toronto, Loudon, Vancouver, et Nazareth Speedway en Pennsylvanie. Il termine 2e au championnat derrière David Empringham et devant son coéquipier Jacques Villeneuve[4].

En 1994, il participe à cinq épreuves de la série CART. En 1995, il fait une saison partielle en Indy Lights et complète en 1996. Il triomphe à Vancouver en 1996. En 1997, en plus de faire quatre courses Indy Lights, il obtient une chance de dernière minute pour tenter de se qualifier pour les 500 miles d’Indianapolis, ce qu’il réussit en se qualifiant à la 32e place. Il ne complétera que neuf tours en course, trahit par sa mécanique.

En 1998 et 2000, il prend le départ de deux épreuves de la série Grand-Am à Watkins Glen et Trois-Rivières. En 2003 il prend part au GP de Trois Rivieres au volant de la Jaguar de Paul Gentilozzi en série Trans-Am. Il dirige maintenant une école de conduite hivernale à Vaudreuil dans la région de Montréal. En 2018 il débute une carrière en politique en étant candidat de la Coalition avenir Québec lors des élections générales québécoises dans Vaudreuil où il termine 2ème. [5]

Résultats électorauxModifier

Élection générale de 2018 dans Vaudreuil
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Marie-Claude Nichols (sortante) Libéral 15 143 39,9 % 2 765
     Claude Bourbonnais Coalition avenir 12 378 32,6 % -
     Philip Lapalme Parti québécois 3 813 10,1 % -
     Igor Erchov Québec solidaire 3 811 10 % -
     Jason Mossa Vert 1 026 2,7 % -
     Ryan Robertson Conservateur 644 1,7 % -
     Ryan Young NPD Québec 568 1,5 % -
     Daniel Pilon Citoyens au pouvoir 343 0,9 % -
     Camille Piché-Jetté Bloc pot 206 0,5 % -
Total 37 932 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 65,7 % et 508 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 15 mai 2019)


Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Saison 1989 de Formule Atlantique – Division Atlantique http://www.champcarstats.com/atlantic/year/1989e.htm
  2. Saison 1990 de Formule Atlantique – Division Atlantique http://www.champcarstats.com/atlantic/year/1990e.htm
  3. British F2 1992 http://www.oocities.org/unofficialf3000/britishf3000/britishf2_92.htm
  4. Saison 1993 de Formule Atlantique http://www.champcarstats.com/atlantic/year/1993.htm
  5. Éliane Gilain, « LE VÉTÉRAN PILOTE DE COURSE CLAUDE BOURBONNAIS SE LANCE EN POLITIQUE ! », sur Pole Position, (consulté le 1er octobre 2018).