Classification de Fitzpatrick

La classification de Fitzpatrick ou phototype permet de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d'une exposition solaire. Elle a été créée en 1975 par Thomas B. Fitzpatrick (en), un dermatologiste de Harvard.

Valeurs de référenceModifier

  • phototype I

réaction au soleil : ne bronze pas, attrape systématiquement des coups de soleil.
type : teint très clair, taches de rousseur, cheveux blonds ou roux

  • phototype II

réaction au soleil : bronze difficilement, attrape souvent des coups de soleil.
type : teint très clair, cheveux blonds ou châtain, des taches de rousseur apparaissent au soleil, yeux clairs.

  • phototype III

réaction au soleil : a parfois des coups de soleil, bronze progressivement.
type : teint claire, cheveux blonds ou châtain.

  • phototype IV

réaction au soleil : attrape peu de coups de soleil, bronze rapidement.
type : teint mate, cheveux châtains, bruns ou noirs, yeux foncés.

  • phototype V

réaction au soleil : a rarement des coups de soleil, bronze rapidement.
type : teint foncé, yeux foncés, cheveux foncés.

  • phototype VI

réaction au soleil : peau foncée, n'a jamais de coups de soleil.
type : peau noire, cheveux noirs.

Les peaux claires ont besoin d'une protection plus élevée (SPF 50) contre les UV que les peaux mates. Elles sont plus sensibles au soleil car la mélanine jaune dite phéomélanine est moins reactive au Soleil et elles ont ainsi plus de risque de développer un cancer de la peau.

Les peaux foncées possèdent une plus grande quantité de mélanine brune dite eumélanine, qui filtre naturellement les UV. Néanmoins la protection n'est pas parfaite et elles ont aussi besoin de protection UV (SPF 30).

Connaître son phototype permet de choisir une crème solaire adaptée.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

1. https://www.arpansa.gov.au/sites/g/files/net3086/f/legacy/pubs/RadiationProtection/FitzpatrickSkinType.pdf

BibliographieModifier

1. Fitzpatrick, T.B. (1988) « The validity and practicality of sun reactive skin types I through VI », Arch Dermatol. 124 ; 869-71.