Ouvrir le menu principal

Classe Osa

navire de guerre

Classe Osa
Image illustrative de l'article Classe Osa
Osa 2
Projet 205
Caractéristiques techniques
Type Patrouilleur lance missile mer-mer
Longueur 38,58 m
Maître-bau 7,59 m
Tirant d'eau 2,68 m
Déplacement 245 tonnes
Propulsion 3 diesels M.504, 3 hélices
Puissance 7 940 kW
Vitesse 68,52 km/h
Caractéristiques militaires
Armement 4 (4*1) missiles SS-N-2B Styx
4 canons (2*2) de 30/65 mm
Rayon d’action 926 km à 64,82 km/h
Autres caractéristiques
Électronique 1 radar de veille surface Square Tie, 1 contrôle de tir Drum Tilt, 1 IFF High Pole B, 2 IFF Square Head
Équipage 30
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the Soviet Union (1950–1991).svg Marine soviétique
Naval Ensign of Algeria.svg Forces navales algériennes
Naval Ensign of Bulgaria.svg Marine bulgare
Naval Ensign of China.svg Marine chinoise
Naval Ensign of Egypt.svg Marine égyptienne
Flag of warships of VM (East Germany).svg Volksmarine
Naval Ensign of India.svg Marine indienne
Pavillon de la marine polonaise Marine polonaise
Pavillon de la marine populaire vietnamienne Marine populaire vietnamienne
Flag of Yemen.svg Marine yéménite
Période de service 19
Navires construits environ 400

La classe Osa est le code OTAN d'une famille de patrouilleurs rapides lance-missiles développés pour la Marine soviétique au début des années 1960. Leurs désignations en Union soviétique étaient Projet 205 (Проект 205) et Projet 205U (Проект 205У).

DescriptionModifier

Cette classe comprend probablement le plus grand nombre de patrouilleurs ou vedettes lance-missiles jamais construits avec plus de 400 navires pour l'Union soviétique et pour l'exportation vers les pays alliés. Deux variantes furent construites : Osa 1 (Projet 205) reconnaissables à ses conteneurs lance-missiles en forme de boîte et Osa 2 avec des conteneurs de forme cylindrique. Osa signifie guêpe en russe. La Classe Stenka est une classe apparentée mais équipée pour la lutte anti-sous-marine avec torpilles et charges de profondeur au lieu de lance-missiles.

HistoriqueModifier

Ces navires furent engagés en combat durant la guerre des Six Jours, la guerre du Kippour, la guerre indo-pakistanaise de 1971 et dans la guerre Iran-Irak. Les Israéliens coulèrent un patrouilleur syrien de classe Osa durant la bataille de Latakia, tandis que la marine indienne connut plus de succès contre les Pakistanais en particulier lors de l'opération Trident. Ces patrouilleurs subirent également beaucoup de pertes durant la guerre Iran-Irak, particulièrement lors d'une bataille le où plusieurs furent détruits par des F-4 iraniens armés de AGM-65.

NaviresModifier

Environ 175 navires Osa 1 et 114 navires Osa 2 furent construits pour la Marine soviétique. Les derniers navires furent décommissionnés vers 1990 dans la flotte principale soviétique. Parmi les pays issus de l'ancienne URSS, 1 navire est encore en service dans la marine d'Azerbaijan et deux en service dans la marine lettone.

Osa IModifier

  Allemagne de l'Est
15 navires transférés 1962-1971 - désarmés 1981-1990
  Bénin
2 navires en 1979
  Bulgarie
3 navires 1970-71
  Chine
4 navires au début des années 1960 et plus de 120 construits sous licence.
  Corée du Nord
12 navires transférés 1968-73
  Égypte
10 navires 1966 (3 coulés par la marine israélienne durant la guerre du Kippour)
  Inde
8 navires transférés en 1971 - désarmés 1982-1990
  Lettonie
6 anciens navire de la marine est-allemande
  Pologne
13 navires transférés 1964-1975 - désarmés 1984-2006
  Roumanie
6 navires
  Syrie
8 navires
  Union soviétique
  Yougoslavie
10 navires

Osa IIModifier

  Albanie 
9 transférés 1976-1981
  Algérie
8 navires transférés 1978
  Angola
6 navires transférés 1982-83
  Bulgarie
6 navires
  Cameroun
9 navires.
  Cuba
13 navires
  Éthiopie
4 navires (1 est en service en Érythrée
  Finlande
4 navires transférés 1974-75. Connue sous le nom de classe Tuima. Décommissionné en 2003. Vendus à la marine égyptienne
  Inde
8 navires transférés 1976-77, désarmés 1999-2003
  Libye
12 navires
  Somalie
2 navires
  Syrie
12 navires
  Union soviétique
  Viêt Nam
8 navires
 
Yémen du Sud - 8 navires

SourceModifier