Classe King Edward VII

navire de guerre

Classe King Edward VII
Image illustrative de l'article Classe King Edward VII
diagramme JANE'S FIGHTING SHIPS 1906-07
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 138.23 m
Maître-bau 23.77 m
Tirant d'eau 7.80 m
Déplacement 16.350 tonnes (standard)
Port en lourd 17.500 tonnes maxi
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion (10,12 ou 16 chaudières)
Puissance 18.000 cv
Vitesse 18.5 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 203 à 228 mm
pont = 25 à 63 mm
cloison = 203 à 305 mm
tourelle =127 à 356 mm
casemate = 178 mm
barbette = 356 mm
kiosque = 305 mm
Armement (2x2) x 305 mm
4 x 234 mm
10 x 152 mm
14 x 76 mm(Vickers anti-aérien)
14 x 47 mm (Hotchkiss anti-aérien)
2 x Mitrailleuse Maxim
5 tubes lance-torpilles (450 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 5.270 miles à 10 nœuds (2.200 tonnes de charbon et 380 tonnes d mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 777 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commanditaire Royal Navy-Naval Ensign of the United Kingdom.svg
Période de
construction
1904-1906
Période de service 1905-1921
Navires construits 8
Navires prévus 8
Navires perdus 2
Navires démolis 6

La classe King Edward VII est une classe de cuirassés de type Pré-Dreadnought lancée par la Royal Navy tout au début du XXe siècle.

Les navires ont servi ensemble en tant qu'unité tactique pendant une grande partie de leur carrière, opérant dans les Escadres de l'Atlantique ou de la Manche, et dans la Home Fleet avant la Première Guerre mondiale. Dès 1912 ils constituent la 3e Escadre de Bataille et rejoignent la Méditerranée au cours de la Première Guerre balkanique (1912-1913), puis dans la Grande Flotte durant la guerre. Ils étaient systématiquement placés à la tête des escadres en protection des premiers cuirassés de type Dreadnought mis en service. Vers la fin de la guerre, ils quittèrent cette formation pour assurer des rôles subsidiaires en mer Adriatique et en Atlantique. Mis en réserve après 1918 ils furent vendus pour démolition.

ConceptionModifier

En 1901, les 29 cuirassés britanniques des classes Majestic, Canopus, Formidable et Duncan alors en service ou en construction, qui avaient été conçus par Sir William Henry White, constructeur en chef de l'Amirauté, ont été critiqués sur le coefficient d'efficacité entre leur armement et leur vitesse. Bien qu'ils possédaient tous 4 canons en tourelle jumelle de 12 pouces (305 mm) en artillerie principale et 12 canons de 6 pouces (152 mm) en artillerie secondaire pour un déplacement allant de 13 000 à 15 000 tonnes, ils ne rivalisent pas vraiment avec ceux des marines étrangères, comme l'Italie et les États-Unis qui adoptent déjà un armement intermédiaire de 8 pouces (203 mm).

La classe King George VII, amélioration de la classe Majestic, devait déjà être une réponse partielle à une transformation de conception. Elle adopte, pour la première fois, un calibre intermédiaire avec deux tourelles jumelles de 9,2 pouces (234 mm) en plus de l'armement lourd et secondaire classique.

Les cinq premiers navires furent armés avec le Mark IX de 12 pouces, et les trois derniers avec le moderne Advanced Mark X de 12 pouces.

Fin de carrièreModifier

HMS Commonwealth

Après guerre, il servit de navire-école (1918-1921) avant d'être vendu pour démantèlement.

HMS Dominion

Il servit, après guerre, à des tâches subsidiaires et fut vendu en 1921 pour démolition.

HMS Hindustan

Mis en réserve en 1918, il fut vendu en 1921 pour démolition.

HMS King Edward VII

Il a heurté une mine au large de Cap Wrath en Écosse, le . Sa salle des machines fut inondée et il chavira 9 heures plus tard.

HMS New Zealand

En 1911 il est rebaptisé Zealandia. Il participa à la campagne des Dardanelles. Mis en réserve en 1917, il est vendu pour démolition en 1921.

HMS Africa

En 1912, il est devenu le premier grand navire de guerre britannique à lancer un avion d'une plate-forme installée sur le pont.

HMS Britannia

Il a été torpillé deux jours avant l'armistice, le , par le sous-marin allemand UB-50 au large du Cap de Trafalgar, avec une perte de 50 hommes et 80 blessés. Il fut le dernier navire britannique perdu durant cette guerre.

HMS Hibernia

Il participa à la bataille des Dardanelles. Mis en réserve en 1917, il a été vendu à la démolition en 1921.

Les unités de la classeModifier

Nom Lancement Armement Chantier naval Fin de carrière Photo
HMS Commonwealth Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan   Écosse
vendu le pour démolition  
HMS Dominion Vickers
Barrow
vendu le pour démolition  
HMS Hindustan John Brown & Company
Clydebank
vendu le pour démolition  
HMS King Edward VII HMNB Devonport
Devonport
coulé le par mine  
HMS New Zealand HMNB Portsmouth
Portsmouth
vendu le pour démolition  
HMS Africa Chatham Dockyard
Chatham
vendu le pour démolition  
HMS Britannia HMNB Portsmouth
Portsmouth
torpillé le  
HMS Hibernia HMNB Devonport
Devonport
vendu le pour démolition  

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier