Classe Catinat

classe de deux croiseurs protégés

Classe Catinat
Image illustrative de l'article Classe Catinat
Le Protet
Caractéristiques techniques
Type croiseur protégé
Longueur 98,09 m
Maître-bau 13,59 m
Tirant d'eau 6,43 m
Déplacement 4.048 tjb
Propulsion 2 machines à vapeur (16 chaudières)
Puissance 9.500 cv
Vitesse 19,5 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage pont = 70 mm
kiosque = 100 mm
Armement 04 canons de 164 mm
10 canons de 100 mm
10 canons de 47 mm
04 canons de 37 mm
02 TLT de 350 mm
Aéronefs non
Rayon d’action (560 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 400 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau de la France France
Commanditaire Marine nationale française
Période de
construction
1896-1899
Période de service 1899-1911
Navires construits 2
Navires prévus 2
Navires démolis 2

La classe Catinat fut une classe de deux croiseurs protégés de 2e classe construits par la marine française entre 1896 et 1899 [1].

Le Catinat et son sister-ship, le Protet furent mis en service juste à la fin du XIXe siècle.

ConceptionModifier

Les unités de la classe CatinatModifier

Nom Commande Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Image
Catinat 1894 Octobre 1896 Janvier 1898 Forges et Chantiers de la Méditerranée
Le Havre[2]
Rayé en janvier 1911  
Protet[3] Juillet 1898 Février 1899 Forges et Chantiers de la Gironde
Bordeaux[4]
Rayé en janvier 1910  

Notes et référencesModifier

  1. Service historique de la Défense : notice du Catinat 1896. Ces archives seront prochainement déversées dans cette rubrique Matériels et équipements ( plans de bâtiments construits par la Marine nationale)
  2. Virginie JOURDAIN, attachée de conservation du patrimoine, sous la direction de Mme SENTILHES, directeur des Archives départementales de la Seine-Maritime, « ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME 193 J », Ateliers et chantiers du Havre, (consulté le 25 mars 2016) : « Croiseur de seconde classe Le Catinat 193 J 580 Marché passé entre le ministère de la Marine et les Forges et chantiers de la Méditerranée, spécifications techniques. 1894 », p. 76/233.
  3. Le torpilleur d'escadre Protet, journal de bord, n°2, 1914, Marine Nationale
  4. « Le premier Protet » (consulté le 13 avril 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier