Clarisse Orsini

noble Florentine

Clarisse Orsini (née vers à Monterotondo près de Rome et morte le à Florence dans la république homonyme), fille de Jacopo (Giacomo) Orsini di Monterotondo et Maddalena Orsini, fut l'épouse de Laurent le Magnifique et la mère du pape Léon X et de Julien de Médicis.

Clarisse Orsini
Image dans Infobox.
Portrait de Clarisse Orsini par Domenico Ghirlandaio.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Clarice OrsiniVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Jacopo Orsini (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Maddalena Orsini (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Blason fam it Orsini.svg
blason
son fils Léon X.
Son mari, Laurent de Médicis, par Macchieti.
Blason de la famille Orsini.

BiographieModifier

Clarisse naît à Monterotondo fief de son père aux alentours de 1453. Sa famille est l'une des plus anciennes et influentes maisons nobles d'Italie. Elle était la nièce du cardinal Latino Orsini.

La mère de Laurent de Médicis, Lucrezia Tornabuoni, lors de ses voyages à Rome, avait pour but de trouver pour son fils une fiancée appartenant à la noblesse romaine, ce qui aurait pu favoriser l'ascension sociale des Médicis, famille issue de la roture. Ainsi Lucrezia, avec l'aide de son frère Giovanni, parvint à un rapprochement avec la famille Orsini, choisissant alors Clarisse pour être la future épouse de Laurent. Dans des lettres écrite à son mari Pierre de Médicis, Lucrezia l'a décrit comme étant "à la peau claire, séduisante, avec beaucoup de cheveux roux, de belles mains, pieuse et de bonne stature."

Le mariage se déroule d'abord par procuration à Rome le 27 décembre 1468, puis en personne à Florence le 4 juin 1469. La dot offerte à Clarisse s'élève à 6000 florins.

Les époux malgré leurs différences (Clarisse avait reçue une éducation pieuse qui l'éloignait des pensées humanistes de Laurent) se montrèrent un respect mutuel et ils laissent à penser qu'un sentiment fort les liait. Lorenzo au contraire de son père et de son grand-père n'eut aucun enfant illégitime.

Certaines chroniques de l'époque démontrent que Clarisse avait une forte influence sur son mari ; pour cette raison, beaucoup ont demandé son aide pour obtenir des faveurs du Magnifique. Elle obtint par exemple la charge d'archevêque de Florence pour son frère Rinaldo. Toute sa vie durant, elle se tint informée de la politique de Florence et de l'Italie par le biais de son mari.

En 1478, lors de la Conjuration des Pazzi, elle fut envoyée avec ses enfants à Pistoie pour les protéger des jours de grande instabilité que connaissait Florence et pour l'éloigner des complots qui auraient pu les atteindre.

Elle mourut en 1488 de la tuberculose. Laurent ne fut pas présent lors de sa mort et des funérailles car il soignait sa goutte, qui était la maladie héréditaire des Médicis. Cependant, dans une lettre adressée au pape Innocent VIII, Laurent a démontré la douleur et la tristesse qu'il éprouva à la perte de Clarisse.

FamilleModifier

Enfants de Clarisse Orsini et Laurent de Médicis :

Nom Naissance Mort Notes
Lucrèce de Médicis 1470 1553 Grand-mère du pape Léon XI
Deux jumeaux sans nom 1471 1471 Morts peu de temps après la naissance
Pierre II de Médicis 1472 1503 Seigneur de Florence après la mort de son père ; marié à sa cousine Alfonsina Orsini (elle est la cousine germaine de Clarisse Orsini)
Madeleine de Médicis 1473 1528
Jean de Médicis 1475 1521 Cardinal, puis pape (Léon X)
Louise de Médicis 1477 1488 Morte en bas âge
Contessina de Médicis 1478 1515 Mariée à Pietro Ridolfi
Julien de Médicis 1479 1516 Duc de Nemours; marié à Philiberte de Savoie

BibliographieModifier

  • (it) Marcello Vannucci, Le donne di casa Medici, Rome, Newton Compton Editori, (ISBN 8854105260).
  • (de) Ingeborg Walter, Der Prächtige – Lorenzo de’ Medici und seine Zeit, Munich, Piper Verlag, (ISBN 3-492-24204-9).
  • (de) James Cleugh, Die Medici - Macht und Glanz einer europäischen Familie, Augsbourg, Weltbild Verlag, (ISBN 3-86047-155-4).
  • (de) Franco Cesati, Die Medici – Die Geschichte einer europäischen Dynastie ; titre original I Medici. Storia di una dinastia europea, Ratisbonne et Florence, Schnell und Steiner, (ISBN 88-85957-374 et 3-7954-1617-5).
  • (de) Paul Frischauer, Leonardo da Vinci – Das Leben eines Genies, Berlin, Ullstein, (ISBN 3-548-22871-2).
  • (de) Herman Grimm, Das Leben Michelangelos, Francfort-sur-le-Main et Leipzig, Insel Verlag, (ISBN 3-458-33458-0).

Apparaît dansModifier

Liens externesModifier