Clarissa Dickson Wright

célébrité culinaire Anglaise, personnalité télévisée, écrivaine, femme d'affaire et avocate (1947-2014)
Clarissa Dickson Wright
Clarissa Dickson Wright 2011.jpg
Fonction
Rectrice de l'université d'Aberdeen (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ÉdimbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
University College de Londres
Woldingham School (en)
Beechwood Sacred Heart School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Clarissa Dickson Wright (nom de naissance complet : Clarissa Theresa Philomena Aileen Mary Josephine Agnes Elsie Trilby Louise Esmerelda Dickson Wright), née le et morte le [1], est une cuisinière, animatrice de télévision, écrivaine, femme d'affaires et avocate anglaise[2]. Elle est surtout connue comme l'une des Two Fat Ladies (en), un programme télévisé de cuisine qu'elle anime avec Jennifer Paterson (en). Elle est arbitre de cricket accréditée et l'une des deux seules femmes à intégrer la Worshipful Company of Butchers (en).

Enfance et éducationModifier

Clarissa Dickson Wright est née à St John's Wood, Londres. Elle est la plus jeune de quatre enfants[3],[4]. Son père, Arthur Dickson Wright[5],[6], est un chirurgien de la famille royale et sa mère, Aileen Mary Bath[7], est une héritière australienne[2]. Elle affirme plus tard que son père était alcoolique et a soumis sa femme et ses enfants à des violences verbales et physiques[8].

À onze ans, Wright est envoyée au couvent du Sacré-Cœur, une école indépendante pour filles dans la ville côtière de Hove dans le Sussex, puis au couvent du Sacré-Cœur de Woldingham. Wright obtient ensuite un diplôme de droit à l'University College de Londres, et a entrepris son apprentissage pour devenir avocate à Gray's Inn[2],[9].

CarrièreModifier

Début de carrièreModifier

Dickson Wright est admise au barreau en 1970[2]. Plus tard, elle affirme que cela s'était produit quand elle avait 21 ans et qu'elle était la plus jeune femme jamais admise au barreau ; cette information est fausse et elle avait 23 ans[10],[11]. Après que sa mère est décédée d'une crise cardiaque en 1975, elle hérite de 2,8 millions de livres sterling. La mort de sa mère, combinée quelques années plus tard avec celle de son père, la fait sombrer dans la dépression et dans douze ans d'alcoolisme[12].

En 1979, Dickson Wright s'occupe de la nourriture dans un club de boisson à St James's Place à Londres. Pendant son séjour là-bas, elle rencontre Clive, lui aussi alcoolique, et ils ont une relation jusqu'à sa mort en 1982 d'une insuffisance rénale à l'âge de 40 ans[2]. Peu de temps après, elle est radiée du barreau pour avoir pratiqué son métier sans cabinet[10]. Dickson Wright raconte qu'au cours de ses années d'alcoolisme, elle a eu des relations sexuelles avec un député derrière le fauteuil du président de la Chambre des communes[9].

Au début des années 1980, elle est pendant deux ans cuisinière dans une famille du Sussex jusqu'à son licenciement pour abus d'alcool[9], à la suite duquel elle est pendant un temps sans abri[12]. Après avoir été accusée de conduite en état d'ivresse, Dickson Wright s'inscrit aux programmes des Alcooliques anonymes[2]. Elle fréquente alors le Promis Recovery Center de Nonington[13].

Dans son livre de 2009 Rifling Through My Drawers, elle déclare croire en la réincarnation et être une grande fan de chasse[14],[1].

Cuisine et télévisionModifier

BBC2 commande une série nommée Two Fat Ladies co-présentée par Clarissa Dickson Wright et Jeniffer PAterson. Quatre saisons sont réalisées et diffusées dans le monde entier. Paterson meurt en 1999 au milieu de la quatrième saison[15].

Fin de carrièreModifier

Two Fat Ladies s'arrête après la mort de Paterson. Dickson Wright joue avec Johnny Scott dans Clarissa and the Countryman de 2000 à 2003 et joue dans un épisode de la sitcom Absolutely Fabulous en 2003[16].

Dickson Wright est élue rectrice de l'Université d'Aberdeen en novembre 1998, devenant la première rectrice d'université au Royaume-Uni[1],[17]. Son autobiographie, Spilling the Beans, est publiée en septembre 2007. En 2008, elle présente un documentaire pour la BBC Four, Clarissa and the King's Cookbook, où elle prépare des recettes à partir d'un livre de cuisine datant du règne de Richard II[18].

Avec l'entraîneur de chevaux de course Sir Mark Prescott, Clarissa Dickson Wright est accusée de chasse au lièvre avec des chiens dans le Yorkshire du Nord en mars 2007 dans le cadre d'une poursuite privée déposée par le Fonds international pour la protection des animaux en vertu du Hunting Act 2004. Le , les deux accusés plaident coupable et obtiennent une libération absolue devant la cour des magistrats de Scarborough[19]. Ils déclarent avoir été invités à l'événement par le Yorkshire Greyhound Field Trialling Club, qui a déclaré au tribunal qu'il pensait organiser un événement légal en utilisant des chiens muselés[20].

En octobre 2012, Dickson Wright apparaît dans l'émission Fieldsports Britain pour discuter des blaireaux et de leur valeur nutritionnelle[21]. En novembre 2012, elle présente une courte série télévisée sur BBC4 consacrée à l'histoire du petit-déjeuner, du déjeuner et du dîner britanniques. Elle soutient le Parti conservateur[22],[23] et vit à Inveresk, en Écosse[24].

MortModifier

Clarissa Dickson Wright est hospitalisée début 2014 et meurt à la Royal Infirmary of Edinburgh le 15 mars 2014 d'une maladie non divulguée qui a entraîné sa mort par pneumonie[1],[25],[26].

Ses funérailles ont lieu à Édimbourg à la cathédrale St Mary le 7 avril, après quoi elle est incinérée[25].

LivresModifier

Livres de cuisineModifier

  • (en) The Haggis: A Short History, Appletree Press Ltd,
  • Avec Jennifer Paterson :
    • (en) Two Fat Ladies: Gastronomic Adventures, Ebury Publishing, (Intitulé Cooking with the Two Fat Ladies dans l'édition américaine)
    • (en) The Two Fat Ladies Ride Again, Ebury Publishing,
    • (en) The Two Fat Ladies Full Throttle, Ebury Publishing,
    • (en) Two Fat Ladies - Obsessions, Ebury Publishing,
  • Avec Henry Crichton-Stuart : (en) Hieland Foodie, National Museums of Scotland, .
  • (en) Living Large: A Life in Recipes, Scotland on Sunday, , 48 p.
  • Avec Sir John Scott, Fifth Baronet :
    • (en) Sunday Roast: The Complete Guide to Cooking and Carving, Headline Publishing Group,
    • (en) The Game Cookbook, Kyle Cathie,
  • (en) Pre-Victorian English Cookery, Macmillan Trade Paperback,
  • (en) Clarissa's Comfort Food, Kyle Cathie,
  • (en) Potty! Clarissa's One Pot Cookbook', Hodder & Stoughton,
  • (en) Collectif, The Great British Food Revival, W&N,
  • (en) Collectif, The Great British Food Revival: The Revolution Continues, W&N,

MémoiresModifier

DiversModifier

  • (en) Food: What We Eat and How We Eat, Ebury Publishing,
  • Avec Sir John Scott, Fifth Baronet :
    • (en) Clarissa and the Countryman, Headline Publishing Group,
    • (en) Clarissa and the Countryman: Sally Forth, Headline Publishing Group,
    • (en) A Greener Life: The Modern Country Compendium, F&W Media International (anciennement David & Charles),
  • (en) A History of English Food, Random House, [27]
  • (en) Clarissa's England, Hodder & Stoughton,

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « TV chef Clarissa Dickson Wright dies », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. a b c d e et f (en) « Clarissa Dickson Wright: 'I do like to bait people' », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).
  3. (en) barry@ennever.com, « Clarissa DICKSON-WRIGHT », www.ennever.com (consulté le ).
  4. (en) Tim Pardoe, « Clarissa Dickson Wright – Transcript of Interview from 'Desert Island Discs' », timpardoe.co.uk.
  5. (en) « Arthur Dickson Wright, MS FRCS », Annals of the Royal College of Surgeons of England, vol. 58, no 4,‎ , p. 333–334 (PMID 782329, PMCID 2493718).
  6. (en) Geraint James, « Arthur Dickson Wright (1897–1976): Surgeon, Wit and Eccentric », Journal of Medical Biography, vol. 6, no 2,‎ , p. 68–72 (PMID 11619989, DOI 10.1177/096777209800600202).
  7. Who's Who 2012 (édition du Royaume-Uni).
  8. (en) Suzanne Moore, « Clarissa Dickson Wright didn't just survive an abusive father, she outed him », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  9. a b et c (en) « Clarissa Dickson Wright: Broadcaster, cook and former barrister who found worldwide fame as one of television's 'Two Fat Ladies' », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. a et b (en) « Clarissa Dickson Wright: 'They don't call me Krakatoa for nothing' », Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).
  11. (en) Holden-Brown, « Clarissa Dickson Wright: witty, opinionated, acerbic but a true friend to all » [archive du ], BookBrunch, (consulté le ).
  12. a et b (en) « Five things you didn't know about Clarissa Dickson Wright », The Week,‎ (lire en ligne).
  13. (en) « Clarissa Dickson Wright – obituary », Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).
  14. (en) Rifling through my Drawers, Hachette UK, (ISBN 9781848944237, lire en ligne).
  15. (en) « Larger Than Life », USA Today,‎ (lire en ligne).
  16. (en) « 'Two Fat Ladies' star dies at 66 », The Spectator,‎ (lire en ligne).
  17. (en) « Fat lady wins in university rector race », The Herald,‎ (lire en ligne).
  18. (en) « Last Night's TV: Clarissa and the King's Cookbook », The Independent,‎ (lire en ligne).
  19. (en) « Clarissa Dickson-Wright pleads guilty to hunting offences », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  20. (en) « TV chef admits hunting offences », BBC News,‎ (lire en ligne).
  21. (en) Fieldsports Britain, « Fieldsports Britain : Shooting badgers and wheelchair guns », fieldsportschannel.tv (consulté le ).
  22. (en) « BBC NEWS – UK – UK Politics – Election 2005 – Who's backing whom at the election? », BBC (consulté le ).
  23. (en) Moreton, « Clarissa Dickson Wright: 'I go to Mass to say thank you' », sur www.telegraph.co.uk, (consulté le ).
  24. (en) Clarissa Dickson Wright, Clarissa's England: A gamely gallop through the English counties, Hodder & Stoughton, (ISBN 9781444729139).
  25. a et b (en) « Tributes at Clarissa Dickson Wright funeral » [archive du ], Edinburgh News (consulté le ).
  26. (en) « TV chef Clarissa Dickson Wright dies aged 66 », The Scotsman,‎ (lire en ligne).
  27. (en) The Critical, « A review of A History of English Food by Clarissa Dickson Wright & its reviewers with commentary on the character of some newspapers », British Food in America (consulté le ).

Liens externesModifier