Ouvrir le menu principal

Clariant
logo de Clariant
illustration de Clariant

Création 1995 (spin off de Sandoz)
Personnages clés Rudolf Wehrli[1] (président du conseil d'administration)
Forme juridique Société anonyme
Action SWX : CLN
Siège social Drapeau : Suisse Muttenz
Direction Hariolf Kottmann[2] (CEO)
Activité Industrie chimique
Filiales Clariant (United Kingdom) (d) et Clariant (d)
Effectif 17 442 (2016)
RC CHE-103.388.563
Site web www.clariant.com

Capitalisation 5,832 milliards de CHF[3],[4] (31 décembre 2016)
Fonds propres 1,228 milliards de CHF[3] (2016)
Chiffre d'affaires 5,847 milliards de CHF[5] (2016)
en augmentation 5,807 milliards de CHF[5] (2015)
Résultat net 263 millions de CHF[5] (2016)
en augmentation 227 millions de CHF[5] (2015)

Clariant est une entreprise suisse de chimie, issue du groupe Sandoz. Elle est le leader mondial dans le domaine des produits chimiques et des pigments pour l'industrie textile, du cuir et du papier[6]. Le siège de la compagnie est à Muttenz, avec un centre d'affaires à Pratteln, les deux proches de Bâle en Suisse. Son domaine d'activité réside dans les pigments, les agents de surface et les polymères.

En mai 2017, la société annonce sa fusion avec Huntsman, dans un nouvel ensemble prenant le nom de HuntsmanClariant[7]. En octobre 2017, la société annonce renoncer à sa fusion avec Huntsman[8].

HistoireModifier

En 1997, la société allemande Hoechst est rachetée. En 2000, c'est British Tar Products d'être acquis par Clariant, pour 911 millions de livres[9]. En 2011, la société allemande Süd-Chemie, spécialisée dans les catalyseurs et les absorbants, est acquise, pour 2 milliards d'euros, dette comprise[10].

Entre 2000 et 2011, le nombre d'employé dans Clariant est passé de 31 500 à 16 500[11].

Clariant a annoncé en 2012 la séparation de ses textiles chimiques, émulsions et activités autour du papier au profit de SK Capital, alors que les activités cuir, détergent et activités intermédiaires seraient cédées à Weylchem[12].

Le 22 mai 2017, elle annonce sa fusion avec Huntsman sous une nouvelle entité nommée Huntsman-Clariant avec son siège en Suisse et sa direction aux États-Unis[13],[14],[15]. Les économies résultant de la fusion atteindraient 3,5 milliards de francs suisses, et les revenus augmenteraient de près de 20%[6]. En septembre 2017, le fonds américain White Tale Holdings, premier actionnaire de la société, réclame une évaluation indépendante des retombées d’une fusion avec Huntsman, craignant que la société ne se disperse trop dans ses activités[6], mais Clariant maintient sa position sur le projet de fusion[16]. Le projet de fusion est finalement abandonné en octobre 2017[8].

En septembre 2017, Clariant annonce avoir signé deux partenariats : un contrat pour une co-entreprise avec la société chinoise Tiangang, spécialisée dans la production de stabilisateurs contre la lumière[17], ainsi qu' un accord de licence pour son biocarburant "Sunliquid" avec Enviral, une société slovaque membre du groupe Envien[18].

Domaine d'activitéModifier

Clariant est spécialisé dans le développement, la fabrication et la commercialisation de produits chimiques de spécialités. Clariant produit principalement des produits chimiques comme des biocides, des produits chimiques utilisés dans l'industrie, des détergents, ainsi que des teintures ou pigments utilisées pour le textile, le cuir, le papier, ou les plastiques. C'est aussi un des principaux fabricants des dégivrants et retardateurs de flamme, utilisés dans les industries minière et gazière. Clariant est présent dans 150 pays.

Le chiffre d'affaires par famille de produit en 2016 se répartit de la manière suivante[19] :

  • pigments : 43,2 % (à destination notamment des peintures, des vernis et des matières plastiques) ;
  • produits chimiques fonctionnels : 36,6 % (surfactants anioniques, polymères et conservateurs destinés aux secteurs du bâtiment, des industries minière, pétrolière, de la détergence ; additifs et produits pour papiers (azurants optiques, colorants) ;
  • préparations chimiques : 20,2 % (mixtures et concentrés de pigments et de colorants destinés aux secteurs de l'automobile, de l'emballage, de l'électronique, etc).

ImplantationModifier

Cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisée (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Clariant en France, dont le siège social est basé à Choisy-le-Roi, possède également des bureaux à Cergy, et des unités de production situées à Romorantin, Portes-lès-Valence, Saint-Jeoire, Puget-sur-Argens et au Tréport[20].

A fin 2016, le groupe possède 60 sites de production au niveau mondial. La répartition géographique du chiffre d'affaires par zone est la suivante : Europe-Moyen Orient-Afrique (41,4 %), Amériques (33,6 %) et Asie-Pacifique (25 %)[19].

En janvier 2017, Clariant a ouvert une nouvelle filiale destinée aux ingrédients actifs destinés à l'industrie cosmétique : Clariant Active Ingredients. Cette nouvelle activité est implantée à Toulouse, sur le site du Bioparc au sud de l'Oncopôle.[21]

Identité visuelleModifier

Lobbying auprès des institutions de l'Union européenneModifier

Clariant est inscrit depuis 2014 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne, et déclare en 2018 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 200 000 et 300 000 euros[22].

Non-respect des normes européennesModifier

Le 21 mai 2019, la fédération allemande pour l'environnement et la protection de la nature (Bund) révèle en utilisant les données fournies par l'agence fédérale de l'environnement allemande comme par l'Agence européenne des produits chimiques que 654 entreprises opérant en Europe ne respectent pas, entre 2014 et 2019, le protocole européen d'enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques, censé protéger la santé et l'environnement des Européens. Ces entreprises, dont Clariant, emploient massivement des substances de synthèse interdites et potentiellement dangereuses[23],[24],[25].

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Rudolf Wehrli » [html], sur clariant.com, Clariant, (consulté le 20 septembre 2017)
  2. (de) « Hariolf Kottmann » [html], sur clariant.com, Clariant, (consulté le 20 septembre 2017)
  3. a et b (de) « Handelsregister : Clariant AG » [html], sur bl.chregister.ch, Canton de Bâle-Campagne, (consulté le 20 septembre 2017)
  4. « Valeur fiscale de l'action Clariant AG au 31.12.2016 » [html], sur www.ictax.admin.ch, Administration fédérale des contributions, (consulté le 20 septembre 2017)
  5. a b c et d (en) « Integrated Report 2016 : Performance » [html], sur clariant.com, Clariant, (consulté le 20 septembre 2017)
  6. a b et c « Après Nestlé, Clariant est soumis à rude épreuve par un investisseur activiste », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2017)
  7. Anne Feitz, « Chimie : fusion à 20 milliards entre Clariant et Huntsman », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2017)
  8. a et b Dépêche ATS, « Fiançailles à 20 milliards rompues entre le bâlois Clariant et Huntsman », RTS Info,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2017)
  9. Le suisse Clariant négocie l'acquisition du britannique BTP, Les Échos, 21 janvier 2001
  10. Le suisse Clariant acquiert Süd-Chemie, La Tribune, 16 février 2017
  11. Clariant poised for expansion, Haig Simonian, Financial Times, 8 février 2011
  12. « Clariant divests Textile Chemicals, Paper Specialties and Emulsions businesses to SK Capital », Clariant (consulté le 6 février 2013)
  13. ATS, « Le groupe bâlois Clariant va fusionner avec l'américain Huntsman », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  14. (en) « Huntsman and Clariant to Combine in Merger of Equals » [html], sur huntsman.com, (consulté le 22 mai 2017)
  15. (en) « Huntsman and Clariant to Combine in Merger of Equals » [html], sur clariant.com, (consulté le 22 mai 2017)
  16. « Clariant reste proche de son plus haut malgré la pression de White Tale | Zone bourse », Zone Bourse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2017)
  17. « Clariant conclut un partenariat avec Tiangang en Chine », sur www.romandie.com (consulté le 10 octobre 2017)
  18. « Clariant conclut un accord de licence avec Enviral pour un biocarburant | Zone bourse », Zone Bourse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2017)
  19. a et b « Activités CLARIANT N | CLN | CLN | Bourse Zurich - Investir - Les Echos Bourse », sur investir.lesechos.fr (consulté le 10 octobre 2017)
  20. http://www.clariant.fr/reg/emea/internet.nsf/vwWebPagesByID/37A645BA507AD0EFC12576AC0052AC8B?OpenDocument
  21. « Clariant: So* Toulouse », sur www.so-toulouse.com (consulté le 19 janvier 2018)
  22. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 22 mai 2019)
  23. Stéphane Mandard, « Au moins 654 entreprises ne respectent pas la réglementation sur les substances chimiques », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mai 2019)
  24. (en-US) Jack HUNTER, « Named: major brands ‘breaking EU chemical safety law’ », sur EEB - The European Environmental Bureau (consulté le 21 mai 2019)
  25. (en) Elke Örtl, REACH Compliance: Data availability in REACH registrations Part 2: Evaluation of data waiving and adaptations for chemicals ≥ 1000 tpa, Umweltbundesamt, (lire en ligne)

Voir aussiModifier