Claire Salomon-Bayet

philosophe française
Claire Salomon-Bayet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Fratrie
François Bayet (d)
Jeanne Boucourechliev-BayetVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Distinctions

Claire Salomon-Bayet, née en 1932 et morte à Paris le , est philosophe, professeure émérite à la Sorbonne, spécialiste de Rousseau, Pasteur et Cournot.

BiographieModifier

FamilleModifier

Claire Salomon-Bayet est la fille de Jean Bayet, latiniste, directeur de l'École française de Rome et membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, et la belle-sœur d'André Boucourechliev, compositeur et musicologue d'origine bulgare, époux de sa sœur Jeanne.

Elle est l'épouse de Jean-Jacques Salomon.

CarrièreModifier

Agrégée de philosophie (1957), Claire Salomon-Bayet soutient en 1976 un doctorat ès-lettres (Philosophie et histoire des sciences) sous la direction de Georges Canguilhem. De 1957 à 1959, elle est professeure de lettres supérieures au lycée Louis-Pasteur de Besançon. Puis, de 1960 à 1964, elle est secrétaire de rédaction de la Revue de l’enseignement supérieur et des études philosophiques. Peu après, elle est assistante à la Sorbonne (1964-1968), avant d'intégrer le CNRS où elle reste jusqu'en 1981. De 1981 à 1988, elle est élue professeure à l’Université Lille III. En parallèle, de 1986 à 1990, elle est également directrice scientifique adjointe du Département des « Sciences de l’homme et de la société » du CNRS. Enfin, de 1988 à 1998, elle dirige le Centre d’histoire des sciences et des mouvements intellectuels (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne).

Professeure invitée à plusieurs reprises (Harvard, Université de Montréal, Wissenschaftskolleg de Berlin), elle est membre de l’Institute for Advanced Study (Princeton, New Jersey, USA) depuis 1981. Elle est également membre de l'Académie internationale d'histoire des sciences, du Haut Comité des célébrations nationales, ainsi que du Comité national français d'histoire et de philosophie des sciences.

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • 2004. « Variations sur le temps », in Bulletin de la Société française de philosophie, Paris : Vrin.
  • 2003. « Été 1953. La Messuguière, rencontres et liberté », in Cabris et culture, 4e entretiens de Cabris.
  • 1995. « L’histoire des sciences et des techniques », p. 279-292, in François Bédarida (dir.), L’histoire et le métier d’historien en France, 1945-1995. Paris : Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 438 p.
  • 1995. « Introduction », p. 7-30, in F. Balibar et M.L. Prévot (dir.), Pasteur. Cahiers d’un savant. Paris : Zulma, coll. « Manuscrits », 254 p.
  • 1986 (dir.). Pasteur et la révolution pastorienne. Paris : Payot, coll. « Médecine et sociétés », 436 p. (ISBN 978-2-228-55080-2)
  • 1986 (en coll.). Sur la dissymétrie moléculaire, Louis Pasteur, A. Werner, J. H. Vant’Hoff. Paris : Bourgois, 280 p.
  • 1984. « La science moderne et la coexistence des rationalités ». Diogène, nº 126, p. 3-21. Paru en anglais sous le titre « Modern Science and the Coexistence of Rationalities », in Diogenes, nº 126 (Summer), p. 1-19.
  • 1982. « Bacteriology and Nobel Prize Selection, 1901-1920 » in G. Bernhard, E. Crawford and P. Sörbom (dir.), Science, Technology and Society in the Time of Alfred Nobel, Londres : Pergamon Press.
  • 1979. Édition scientifique de Cournot, Matérialisme, vitalisme, rationalisme. Étude sur l’emploi des données de la science en philosophie. Paris : Vrin & CNRS, 272 p. Réédition en 1987.
  • 1978. L'institution de la science et l'expérience du vivant. Méthode et expérience à l'Académie royale des sciences. 1666-1793. Paris : Flammarion, coll. « Champs Sciences ». (ISBN 978-2-08-121163-6) (réédition: 1991, 2008)
  • 1968. Jean-Jacques Rousseau ou l'impossible unité. Paris : Seghers, coll. « Philosophies de tous les temps », 183 p. Réédition en 1971.

Textes en ligneModifier

  • Haut comité des Célébrations nationales (dir.) (préf. Salomon-Bayet, Claire), Célébrations nationales, Paris, Ministère de la culture et de la communication, (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Le néo-hippocratisme aurait-il un avenir ? », Histoire des sciences médicales, vol. 37, no 33,‎ , p. 349-355 (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Les Lumières. Suite ou fin? », dans Les origines de la création, Paris, UNESCO, , 134 p. (lire en ligne), p. 81-88
  • Salomon-Bayet, Claire, « Georges Canguilhem en son temps. Présentation / Introduction », Revue d'histoire des sciences, vol. 53, no 1,‎ , p. 5-8 (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Découvertes scientifiques. Transmission et réception des savoirs. Introduction », dans Actes du XIXe Congrès international des Sciences historiques, Oslo, Comité international des Sciences historiques, (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « La gloire de Pasteur », Romantisme, no 100,‎ , p. 159-169 (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Jean-Baptiste Dumas », dans Célébrations nationales, Paris, Ministère de la culture et de la communication, (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « L'institution de la science : un exemple au XVIIIe siècle », Annales (Économies, sociétés, civilisations), vol. 30, no 5,‎ , p. 1028-1044 (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Opiologia, imposture et célébration de l'opium », Revue d'histoire des sciences, vol. 25, no 2,‎ , p. 125-150 (lire en ligne)
  • Salomon-Bayet, Claire, « Un préambule théorique à une Académie des Arts. Académie royale des Sciences (1693-1696). Présentation et textes », Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, vol. 23, no 3,‎ , p. 229-250 (lire en ligne)

Liens externesModifier